Gin Fizz

Bulles de vie...

Cry me a river

20 novembre 2006

pleurs_1Loin de moi l’idée de passer pour la grosse chouineuse du coin, mais faut quand même que je vous avoue un truc : j’ai la larme assez facile. Je pleure un peu pour tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi.

Précisons tout de suite que quand je dis « je pleure », c’est une façon de parler. Disons que j’ai les yeux qui s’humidifient, la vue qui se brouille légèrement, et le mascara qui menace de laisser des traînées noirâtres sur les joues. Pas de quoi évoquer la fontaine de Trevi, à ce stade.
Et puis entendons-nous bien, je pleure facilement, soit, mais il me faut quand même des raisons valables. Je ne me mets pas encore à éclater en sanglots si la boulangère m’annonce qu’elle n’a plus de macaron pistache par exemple. Faut pas pousser.

Les larmes, c’est le seul moyen que mes émotions ont trouvé pour s’exprimer librement, parfois même sans mon consentement. Appelez ça de l’incontinence oculaire, si vous voulez.


Je pleure quand je suis triste ou un peu déprimée. Ca sert à ça, les larmes, à la base, non ?
Je pleure souvent pour des raisons amoureuses, parce que l’amour, c’est ce qui me met le plus facilement dans tous mes états. D’ailleurs, avec le recul, je réalise souvent que j’ai eu bien tort d’user trois paquets de kleenex pour un type qui ne valait vraiment pas trois cacahuètes.
Je pleure quand je suis à la fois fatiguée et énervée, que c’est ma mauvaise semaine, que mon boulot me tape sur le système, que le métro est bondé, que mon seul courrier est une facture, que le frigo est vide et que c’est encore un Navarro à la télé ce soir. ‘Les nerfs qui lâchent’, ça s’appelle.
Je pleure aussi au cinéma, quand le héros du film sait qu’il va mourir au combat, et qu’il écrit une longue et belle lettre à sa femme qui est restée au pays pour élever leurs cinq gosses désormais orphelins de père. La voix off du mec qui lit sa propre lettre alors qu’il est déjà mort, c’est le top en matière de chialeries.

Cela dit, faut pas croire. Je pleure aussi quand je suis heureuse, bizarrement.
Je pleure de joie quand on m’organise une belle fête surprise pour mon anniversaire, ou de façon moins terre à terre, quand une copine m’annonce qu’elle est enfin enceinte après tant d’essais.
Je pleure quand Il me dit que je suis belle, qu’Il n’attendait que moi, qu’Il me dit que je suis celle juste faite pour ses bras. (Après, je reconnais les paroles de Patricia Kaas, et je me dis qu’Il ne s’est pas foulé, mais sur le coup, ça me fait chialer de bonheur).
Je pleure quand Harry avoue enfin à Sally qu’il l’aime, même si tout le monde avait pigé depuis le début parce que c’était gros comme un camion.

Le truc étrange, c’est qu’il m’arrive parfois de pleurer pour des trucs très cons. ‘La Marche de l’Empereur’, par exemple, ça m’a mise dans un état pas possible. J’ai du être manchot dans une vie antérieure, pour vivre si intensément ce drame de l’œuf couvé qui ne pourra peut-être jamais éclore.
Ou bien je pleure là où on ne m’attend pas. Là où on n’aurait pas parié un kopek sur mon « trop plein émotionnel », paaaaf, je sors les grandes eaux. Dernier exemple en date : le final de la saison 2 de Grey’s Anatomy (ho bah quoi, chacun sa culture, hein ?). Ah ça, j’ai pleurniché comme une madeleine. Mais même pas pour la grande scène de fin, quand l’amoureux de Izzie meurt. Pourtant, on peut dire que la prod’ nous avait sorti le grand jeu : musique à la vas-y que je te chiale sur l’épaule, gros plans sur des visages graves, images de flash back sur les jours heureux du temps jadis. Ben non. Moi, ce qui m’a fait user deux mouchoirs, c’est quand ils décident de faire piquer le chien... Faut vraiment être barge, non ?

hommeEt un homme qui pleure, me direz-vous ? Allez, remballez tout de suite vos « mais ça pleure pas, un homme, un vrai ! », sinon je vous colle au trou pour discrimination lacrymale.
Un homme qui pleure, ça peut être très joli, figurez-vous. Enfin, ça dépend. Le type qui se met à brailler comme un mioche, à morver dans sa chemise, et à réclamer sa mère parce qu’il vient de se dégommer le pouce avec son marteau, ou parce qu’il a 38,4° de température et des ganglions au fond de la gorge, ça ne m’émeut pas un quart de seconde, ça me gonfle juste puissance douze.

En revanche, le mec qui n’a pas peur -ou honte- d’avoir l’œil humide, de temps en temps, pour une bonne cause, je trouve ça assez craquant. Attention, par « bonne cause », j’entends des trucs comme oser exprimer son émotion suite à une nouvelle de taille (mariage, bébé... rupture)ou se laisser aller devant un film archi émouvant (celui qui ne cille pas devant « Bambi » n’est pas humain, pour moi). Perdre la finale de coupe du monde de foot contre l’Italie, par exemple, ne rentre pas dans les cases « bonne cause ». C’est dit.

Malheureusement, on voit ça assez rarement, des hommes qui pleurent. Ils ont pris cette fâcheuse habitude d’aller se planquer très loin quand leur prend l’envie soudaine de verser trois larmichettes. C’est dommage. Pleurer, ce n’est pas un signe de faiblesse. C’est juste un aveu de sensibilité.
Si nous, les filles, on voulait des gars solides comme des rocs en toute circonstance, on tomberait amoureuse de Robocop, pas de garçons comme vous.

Posté par Katia_ à 11:59 - Melting-Po(s)t - Commentaires [67]

Commentaires sur Cry me a river

    Dixit la dernière phrase : comme moi tu veux dire?
    Sinon oui je suis complétement d'accord avec toi sur l'importance des larmes, sur le fait qu'elles traduisent bien les sentiments (parfois plus que les mots), qu'elles nous rendent plus humain (d'ailleurs as t'on déjà vu un animal pleurer?).
    En tant que mec il m'arrive bien sur de pleurer, conséquence d'un trop plein d'émotions que je n'arrive plus à contenir.

    Posté par Ceucidit, 20 novembre 2006 à 12:18 | | Répondre
  • Mouais... A force, pleurer a fini par entrer dans le domaine du privé. Sauf gros chamboulement ou plus ample connaissance, tu n'es donc pas prête de me voir pleurer.

    Posté par Amaury, 20 novembre 2006 à 12:19 | | Répondre
  • Ah oui, je connais aussi cette "incontinence lacrymale"...

    ça fait un petit moment que je suis lectrice de ton blog, sans jamais laisser de message, mais là, je me suis sentie appelée par les mots ! L'oeil bien humide aussi devant le dernier épisode de Grey's anatomy, je suis capable de verser une larme devant à peu près n'importe quoi du moment qu'un violon pointe le bout de son nez et que les acteurs jouent sur le pathos !!

    Continue comme ça, j'apprécie beaucoup tes chroniques !

    Posté par doidepou, 20 novembre 2006 à 12:21 | | Répondre
  • Je dois avouer que Bambi c'est un peu vieux dans mon souvenir ^^
    mes deux dernières séquences "celui qui pleure pas là, il est pas humain!" c'est sur "L'Eveil" avec Robert de Niro et Robin Williams et "Tout sur ma mère" de Pédro Almodóvar.
    'tain saleté de poussière dans l'oeil! ;^)

    Posté par Sanjuro, 20 novembre 2006 à 12:23 | | Répondre
  • moi je dois avouer que je pleure assez souvent devant des films, des séries, des situations.... c'est limite un peu chiant mais bon...j'ai aussi pleuré dans le final de Greys Anatomy, le final de Friends etc....

    Posté par Davidous, 20 novembre 2006 à 12:40 | | Répondre
  • moi aussi j'ai la larme facile; quand je suis très heureuse, très malheureuse, très émue, très énervée, ben je pleure... c'est peut être typiquement féminin!

    Posté par sardine, 20 novembre 2006 à 12:45 | | Répondre
  • ça me fait penser à Franck Dubosc qui pleure dans camping, dans ce cas-là c'est vrai c'est un peu ridicule :D alors qu'une bonne larme virile, rien de mieux pour faire fondre une femme : "hhoooo si moignon, un sensible se cache derrière ce corps de pierre", c'est toujours gratifiant de percer une armure ;)

    Posté par Palpitt, 20 novembre 2006 à 12:57 | | Répondre
  • Moi aussi je transpire trop facilement des yeux... Chaque fin de film un peu mélo, chaque épisode d'Urgences... C'est de la folie, et puis c'est pas seulemnt des ptites'larmes, non non, mais des bonnes grosses crises pendant 10 min... Et ça marche quand je suis fatiguée, énervée, émue... tout le temps en fait !!!

    Posté par pickouic, 20 novembre 2006 à 13:10 | | Répondre
  • Oh comme je me reconnais dans ce post ! J'ai quand même réussi à chialer tout le long (oui, tout le long, parfaitement) de La Gloire de mon père et du Château de ma mère. Un étrange mélange de tristesse (parce que quand même, ya des trucs tristes dedans), de nostalgie (on se passait ces films en boucle quand on était gamins, avec mes frères et soeurs) et de bien être (ce que dégage les films). Comment ça je suis un niaise doublée d'une tarée? :o)

    Posté par milouze, 20 novembre 2006 à 13:36 | | Répondre
  • La dernière fois que j'ai pleuré (ce qui ne m'arrive pas souvent, forcément, chuis un mec, blablabla ...), c'était à la fin du film "Les Evadés". Trop d'émotion ...

    Posté par Ludo, 20 novembre 2006 à 14:15 | | Répondre
  • Ceucidit > sans compter qu'une bonne crise de pleurs, ça aide à se vider un peu de tout ce qui va de travers. Y'a pas de quoi de priver, tant que ça reste ponctuel, non ? ;)

    Amaury > Attends, j'ai pas dit que je voulais voir tous les gens que je connais se mettre à chialer d'office dès qu'on se croise !
    Je dis juste que pleurer, quand le besoin s'en fait ressentir, n'est absolument pas honteux... et que partir se cacher pour le faire n'est pas une obligation.
    Après, chacun a le droit de vivre sa vie (et ses émotions) comme il l'entend, bien entendu...

    doidepou > Oui, moi aussi, quand je me laisse vraiment aller, je peux chialer à torrents devant des navets finis. Parfois, je me désole moi même. Mais parfois aussi, ça fait vachement de bien de se laisser aller comme ça, pour rien... (sans spectateur, si possible, merci !) ;)
    Et merci pour tes encouragements si gentils :)

    Sanjuro > ho ho ho... le coup de la poussière dans l'oeil, c'est vieux comme le monde ! Ca prend pas un quart de seconde, ça !!

    Davidous > oh oui, le final de Friends !!! Avec la grande déclaration entre Ross et Rachel, qu'on attend depuis environ 10 saisons !!!
    C'est couru d'avance, comme situation, mais ça fait tellement plaisir... :)))
    (et rien qu'à écrire ça, je me sens tellement niaise, mon dieu...)

    sardine > je sais pas si c'est typiquement féminin, mais en tout cas, toi et moi, sur ce point là, on se ressemble BEAUCOUP !!! ;)

    Palpitt > ca dépend de comment "l'armure se fissure", quand même... mais je dois dire que j'ai été touchée une fois de voir quelqu'un qui ne laissait jamais rien paraître se permettre de verser 2 larmes devant moi parce que, selon lui, il se sentait en confiance.

    pickouic > "transpirer des yeux" ! hé hé, marrant, comme expression !!

    milouze > ah, je les ai loupés, ces deux mélos-là... Mais de là à dire que t'es niaise + tarée, j'me permettrais pas !!!! Je suis pareille, alors tu penses !!! ;)

    Posté par Katia, 20 novembre 2006 à 14:27 | | Répondre
  • Ludo > arf, pas vu celui-là non plus...
    décidemment, ça m'en fait des films-kleenex en prévision !!! ;)

    Posté par Katia, 20 novembre 2006 à 14:29 | | Répondre
  • Suis aussi un peu déréglée de la larme, parce que je peux pleurer souvent pendant une période, et puis plus rien, la sécheresse totale.
    Sauf que quand je me mets à pleurer, c'est Actor Studio. A base de "non, laissez-moi mourir, partez sans même vous retourner" et patati, et patata.

    En revanche, au cinéma, je suis juste une énorme madeleine. Le pire film du monde: The Constant Gardener. Je suis sortie de la salle en pleurant, ça a duré au moins 20 minutes tellement ce film m'a mis une grande gifle.

    Posté par Laure, 20 novembre 2006 à 14:52 | | Répondre
  • J'avoue, j'ai aussi la larme facile. Autant sur un film triste ou un évenement triste (décès, rupture) bon, ok, c'est normal, autant quand je suis énervée, en colère, que je m'engueule fort avec quelqu'un, je déteste ça. J'ai le sentiment d'être une loque sans self control, une "chialeuse" qui chouine pour un rien, une gosse persécutée en cour de récré et dont tout le monde se moque (non, je n'ai pas été persécutée, rassure toi katia), bref, d'être faible.

    Alors oui aux larmes "utiles", oui aussi à l'homme qui pleure (même pour la finale de coupe du monde, surtout si c'est les joueurs), mais non aux larmes de "pétage de cable" qui ressemblent plus à de la faiblesse et qui détruisent les arguments de la discussion...

    Posté par liloe, 20 novembre 2006 à 14:53 | | Répondre
  • Je voulais ajouter que lorsque Melle vous pleurer, protecteur que nous sommes,et ému par la situation nous ne pouvons rarement nous empêcher de venir vous réconforter, alors...Ne vous est il jamais arrivé non plus de vous laisser aller à un baiser en ces circonstances...?

    Posté par ceucidit, 20 novembre 2006 à 14:55 | | Répondre
  • Idem

    Euh, je suis la même !!!!
    et comme je te comprends... je pleure de joie, de colère, de peine... un moyen comme un autre de m'extérioriser et après je dors comme un bébé lol ..
    bizzz

    Posté par Ophélie, 20 novembre 2006 à 16:16 | | Répondre
  • Je vais passer pour un con mais bon j'assume

    ce sera pas la premiere fois :)
    moi c'etait dans le roller coaster au parc disney studio, ayant des problemes de tension qui font que mon medecin me dit qu'il est preferable que je meurs d'un coup plutot que finir paralyser... bref de quoi stresser quand on voit les videos de contre indication niveau santé etc pendant qu'on fait la queue, bref arnaché dans le bolide ou je montais pour la premiere fois, musique metal a fond, noir complet + trombinoscope pour décourager les épileptiques, bref top depart, 5 jets dans ma face dans le noir complet pendant des secondes qui paraissent infinies, je sens une larme coulé sur mon visage...... j'ai l'impression que c'est une larme de sang, que je vais bientot crever donc j'essai de me destresser au max pour arriver en entier et ne pas finir avec un hommage postume sur la photo finish...... bref ct pas du sang mais une veritable larme et je ne suis pasmort mais tout le monde c foutu de moi ou presque

    Posté par Chandler, 20 novembre 2006 à 16:29 | | Répondre
  • nan katia> ca me fait tt drole a chaque fois que je le regarde!!!!

    Posté par Davidous, 20 novembre 2006 à 17:21 | | Répondre
  • "Incontinence oculaire"... encore une expression Katia© qui va me rester dans un coin de la tête ;)
    Une fois de plus bravo pour le texte. Toujours aussi agréable à lire, and so on and so forth :)

    Posté par Frenchbluefish, 20 novembre 2006 à 17:27 | | Répondre
  • je vois bien de quoi tu causes : je me suis surprise à verser ma petite larme devant un épisode de sous le soleil... hum hum!

    Posté par la quiche, 20 novembre 2006 à 18:11 | | Répondre
  • SNNNIIIRRRRRRRRRFFFFFFFFF !!!!!!

    Nan !!! Moi j'pleure jamais ! C'est des fiotes les mecs qui chialent comme des gonzesses !!! Pffff nan mais vraiment, j'te jure !!! Est-ce que j'ai pleuré moi quand Di Carpacio il se transforme en Mister Freeze dans Titanic ??? Nada ! Nibe ! Queudal ! Et ce nain de jardin d'ET, quand il clamse ? Pfff itou ! Rien ! Les yeux secs comme les roubignoles d'un chameau en plein desert...Alors me faites pas rire avec vos incontinences lacrymales, z'avez qu'çà vous coller deux always super absorbantes sous les yeux et ni vu ni connu j't'embrouille ! Non mais des fois....
    Bon sur ce, j'vais garer mon 38 tonnes et je fonce devant la télé. Sur Serieclub ils passent "la p'tite maison dans la prairie". C'est l'episode ou le chien Bandit meure...Alalalalalala c'est terrrible cet episode, j'l'ai vu 50 fois et je pleure comme une madelaine à chaque fois....

    Posté par Gilles, 20 novembre 2006 à 18:31 | | Répondre
  • Meuh non z'rigole !!!

    Oh lala si on peut plus rire alors ;-)

    Bin oui les hommes ça pleurent, c'est pas une legende...Tenez, moi par exemple, il y a deux semaines je me suis filé un coup de perceuse dans la main gauche (oui je sais je suis un excellent bricoleur et alors ? ) Et bin je vous assure que j'ai pleuré...Si Si...J'ai même pleuré ma race comme on dit chez moi ;-)

    Bon ok j'arrete mes betises...Mais t'es drole Katia, les mecs ça aime pas trop reveler leurs faiblesses...Bon allez, un p'tit souvenir cinematographique avec les p'tits yeux humides ? "Always" de Spielberg...Voilà c'est dit...C'est super culcul comme film mais j'ai adoré ;-)

    Merde, comme gros dur j'suis grillé ;-)

    Posté par Gilles, 20 novembre 2006 à 18:39 | | Répondre
  • Et je ne resiste pas...

    Katia > ...Tu as été manchot dans une autre vie ? C'est donc ça cette demarche si chalouupée ???

    Hi Hi Hi

    Posté par Gilles, 20 novembre 2006 à 18:50 | | Répondre
  • Laure > Je t'imagine très bien jouer la grande scène 4 de l'acte III : "Laissez-moi, je veux noyer mon chagrin seule, abandonnée de tous, et vous aurez ma mort sur la conscience"...
    Je connais, je faisais pareil, il fut un temps ;)

    Liloe > T'as entièrement raison, les larmes "pétage de cable" ça vient juste parasiter la discussion, mais ça n'apporte rien de plus. Et pourtant, c'est si facile d'y céder...

    Ceucidit > hé dis donc ? Tu chercherais pas à profiter de la situation, toi, des fois ? ;)

    Ophélie > c'est vrai qu'une bonne crise de larmes, ça t'évite le somnifère. Après, tu pionces comme un bébé ! C'est déjà ça de pris !

    Chandler > Heu... comment dire... heu... ben... l'essentiel dans l'histoire, c'est d'assumer ! (voilà, c'est ça. bien dit !) :)))

    Davidous > Hé ben... du grand spectacle émmotionnel à moindres frais, en somme !

    Frenchbluefish > :) La classe, quand même, cette expression, hein ? Et merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir ;)

    La quiche > devant "sous le soleil" ? Ah oui, quand même...
    ;)

    Gilles > attends, ET, il clamse pas ?!!!! On m'aurait menti ?!!!!!! c'est quoi ces conneries ???
    J'ai bien du voir Always, au temps jadis, mais j'en ai aucun souvenir. C'est dire si ça m'a bouleversifiée, c't'affaire !!!
    ...
    Quant à l'histoire du manchot... merde, chuis démasked !!!
    ;)

    Posté par Katia, 20 novembre 2006 à 19:42 | | Répondre
  • Je ne veux juger personne.

    Perso je suis une vraie fontaine et j'ai refilé le virus à Delphine.
    Je pleure quand je suis contente (Pulchérie aussi d'ailleurs, il faut l'avoir vu sangloter en sniffant "je suis contennnnnte")
    Je pleure quand je suis malheureuse
    Je pleure quand j'ai crevé le jaune de mon oeuf sur le plat
    Je pleure quand je suis énervée (hier avec mes connexions tél et internet, j'ai inondé un sopalin fraichement entamé)
    Je pleure quand je suis émue : la joie de la libération de Paris : je pleure à gros bouillons tellement c'est émouvant.
    Je n'arrive toujours pas à affronter la fin d'autant en emporte le vent sans terminer en serpillère
    Certains disney j'ai du mal...
    Enfin bref je pleure facilement. Et je ne peux même pas me faire une soupe à l'oignon pour m'en remettre !

    Posté par Calpurnia, 20 novembre 2006 à 19:46 | | Répondre
  • Titre du commentaire

    Bande de tapettes! Moi je pleure jamais, je suis un vrai mec et tout...non, je rigoooooole! (enfin si, quand meme, je suis un vrai mec, là je rigole po). Votre post m'a fait pleurer...de rire, c'était pour la bonne cause rassurez moi? Sourire.
    Félicitations pour ce blog si drole et bien écrit, très vivant.
    Respectueusement,
    Michael Flame

    Posté par Michael Flame, 20 novembre 2006 à 19:55 | | Répondre
  • C'est drôle, vous vous êtes passé le mot avec Garance !

    Posté par Géraldine, 20 novembre 2006 à 19:57 | | Répondre
  • J'ai un vrai coeur de pierre devant un film. Un seul m'a fait monter un semblant de larme: Professeur Holland (c'est pas connu en plus)

    par contre je deviens de plus en plus émue quand je vois des enfants souffrir, quand on me parle de la guerre ou que j'ai vu Elfy se faire éliminer de Star Ac' (nan là j'déconne, c'est inassumable de toute façon)

    par contre, suffit à quelqu'un de me parler d'une de mes failles et faut pas une minute pour que tout coule des yeux, du nez, c'est trop crade! c'est nerveux, ça sort d'un coup ;)

    Posté par Dorothée, 20 novembre 2006 à 20:21 | | Répondre
  • Calpurnia > La vache ! C'est carabiné, chez toi, les symptômes d'incontinence oculaire !!! Le coup du jaune d'oeuf, quand même... :))) (m'enfin j'peux comprendre... y'a des jours où même ça...)

    Michael Flame > Après des gentils mots par mail, un gentil commentaire ? Ca fait plaisir, merci... :)

    Géraldine > oups, j'avais pas vu, je viens d'aller lire son post ! Même titre, en plus. Boulette !!! mais comme quoi, on est bien toutes les mêmes, à deux trois choses près ! ;)

    Dorothée > Connais pas "professeur Holland", non...
    Pour Elfy, t'as raison : c'est intolérable, et totalement inassumable !
    Et moi aussi, quand on m'attaque sur mes points sensible, d'un coup, je redeviens une petite fille de 8 ans, et plofffff, fontaire... un vrai carnage !
    Allo madame la psy ?
    :)))

    Posté par Katia, 20 novembre 2006 à 20:27 | | Répondre
  • Un oeuf sur le plat c'est sacré !

    Crever le jaune c'est l'horreur !
    Les filles m'ont prise en photo un jour où j'avais loupé une crèpe et que je pleurais comme une fontaine... (il faut que je remette la main sur ce chef d'oeuvre où elles vont me faire chanter :)

    Posté par Calpurnia, 20 novembre 2006 à 20:34 | | Répondre
  • ...

    ben alors là ! j'en connais un rayon ! je n'ai jamais autant pleuré que depuis 15 mois.... malheureusement ce n'est de rire, la prochaine fois faites un post sur le rire :-)

    Posté par pascal92, 20 novembre 2006 à 20:38 | | Répondre
  • Un homme qui pleure, je trouve ça super beau! et c'est souvent un homme super viril qui n'a absolument pas peur que l'on remette en cause sa virilité car il ose pleurer !

    Posté par marie caroline, 20 novembre 2006 à 22:09 | | Répondre
  • Moi aussi je pleure pas mal, souvent à la moindre émotion. Ca m'est tombé dessus d'un coup. Quand j'étais gosse et ado, je ne pleurais pas, je me prennais pour une dure !
    Depuis les gènes de ma mère et ma grand mère se sont frayés un chemin jusqu'à la surface et maintenant je pleure tout le temps. L'avantage c'est que ça me donne un regard sexy, à condition que le marcara ne dégouline outrageusement. ^^

    Quant aux hommes qui pleurent, parfois oui c'est émouvant, mais parfois ça m'effraie: quand l'homme n'avait jamais pleuré avant, alors c'est que l'heure est vraiment grave... (vécu...)

    Posté par Alex, 20 novembre 2006 à 22:28 | | Répondre
  • Moi je ne pleure que très très rarement, jamais un film ne m'a fait versé la moindre larme, et je suis plutôt du genre à intérioriser les émotions négatives... Mais beaucoup plus de douleur quand elles ressortent!
    Oui bien sur les émotions liées à Sa naissance, et les douleurs liées à la rupture peuvent me mettre la larme à l'oeil mais c'est à peu près tout.
    Par contre les hormones de grossesse m'avaient transformée en vraie fontaine à la moindre émotion.
    Je me revois encore en plein baby blues en larme devant la mort du pape, " mais vont pas l'laisser crever en paix l'pov' homme", j'en ris encore!!

    Posté par oxka, 20 novembre 2006 à 22:49 | | Répondre
  • Tout pareil

    Les pleurs sont pour moi, une façon d'évacuer les choses. Je peux pleurer en apprenant une mauvaise (très très très mauvaise) nouvelle, je peux pleurer parce que je suis fatiguée et que je n'ai pas dormis de la nuit, je peux pleurer parce que l'Homme m'offre un cadeau magnifique, je peux pleurer quand ils décident de piquer le chien (Grey's Anatomy) mais aussi quand Denny meurt (Grey's toujours), je peux pleurer en lisant un livre, je peux pleurer en voyant les soldats tirer sur le loup (Danse avec les loups ...), je peux pleurer parce que j'ai promis un truc à ma mère et que je ne peux finalement pas tenir ma promesse ... Etc ...
    Au début j'ai eu très peur que mes larmes fassent fuir mon Homme. Malheureusement pour lui et pour moi, la deuxième année de notre relation a été une année de deuil. Et j'ai découvert qu'il ne fuyait pas mes larmes. Il les accompagne, il les sèche ! Et rien que pour ça, c'est un homme génial.

    Posté par Bauréale, 20 novembre 2006 à 22:57 | | Répondre
  • sinon pour revenir a bambi, bambi 2 m a fait pleurer et le roi lion aussi looool

    Posté par Davidous, 20 novembre 2006 à 23:22 | | Répondre
  • Calpurnia > oui oui, faut pas déconner avec les oeufs sur le plat, t'as bien raison !!! (et j'voudrais pas te contrarier, surtout, sinon, on risque les chutes du Niagara !! :))) )

    pascal92 > promis, je vais me pencher sur la question ;)

    marie-caroline > Exactement ! Un mec qui n'a pas peur d'assumer sa part de féminité...

    Alex > oui, quand on est jeune, on n'admet pas souvent que pleurer c'est humain. MAis en grandissant, forcément...
    Effectivement, l'homme qui se met subitement à verser des torrents alors que ça n'était jamais arrivé, ça peut faire légèrement flipper. LE tout est de voir pour quelles raisons, évidemment... :)

    oxka > aaaaah, me fais pas flipper comme ça, j'appréhende le coup du baby blues comme une séance chez le dentiste, même si c'est pas tellement à l'ordre du jour pour le moment.

    Bauréale > Un mec qui ne fuit pas devant les larmes, c'est plutôt rare et bon signe. Garde-le précieusement, celui-la !
    (oui, je sais, tu ne comptais pas le remettre en vente, de toute façon ;) )

    Davidous > :)... Et sinon, à part les Disney ?
    Ton nom indien, ce serait pas "petit homme au coeur tendre" ? ;)

    Posté par Katia, 20 novembre 2006 à 23:44 | | Répondre
  • katia> a part les disney qui me font pleurer? bah en série, j'ai dit... en film, hummm... quasiment toutes les comédies romantiques asiatiques du genre My Sassy Girl, Be With You,... et en films occidentaux...humm La Cité des Anges, La Ligne Verte, Imagine Me And You.... les livres aussi me font pleurer..Marc Levy, Nicholas Sparks, Guillaume Mussot.... sinon oui katia, on pourrait me résumer ce nom d'indien ^^

    Posté par Davidous, 21 novembre 2006 à 08:37 | | Répondre
  • Et puis il faut admettre que parfois pleurer et ben c'est bon!

    Posté par Mlle E, 21 novembre 2006 à 09:23 | | Répondre
  • Je suis une émotive mais je pleure plus facilement de rage et de colère ( incapable de me mettre en colère donc faut bien que ça sorte d'une manière ou d'une autre) mais quand les choses me touchent vraiment...sécheresse occulaires.
    Pour la télé c'est très souvent les démonstrations d'amours familliale qui me touche, genre les relations mère-fille.
    En revanche je ne suis pas émue par un homme qui pleure, mais plus effrayé qu'autre chose. J'ai vu ça une fois et voir la montagne en pleine secousse émotionnelle ça peut vous dévaster...

    Posté par Julie Calmier, 21 novembre 2006 à 10:06 | | Répondre
  • Olalala, chut chut, moi j'en suis au début de la saison 2 de grey's anatomy caftez pas tout! c'est qui l'amoureux de izzie, il meurt???Noooon!Je viens de voir l'épisode ou il y a un horrible accident de train, et une jeune fille et un vieil homme sont empalés sur un baton, et on sait que la fille va mourir elle pleure et tout, horriibble!! Je vais pas faire la saison moi!

    Sinon t'inquiète, ça m'a fait pareil pour la marche de l'empereur, je te conseille d'ailleurs la planète blanche dans le même genre, quand les oursons quittent leur mère j'ai versé des torrents de larmes!
    Mais, je suis peut être un peu maso, mais j'aime bien pleurer devant un film, je m'en mets des exprès qui vont me faire pleurer des fois... C'est grave, docteur?

    Posté par La Fée Morgane, 21 novembre 2006 à 11:58 | | Répondre
  • Davidous > ouh punaise !!! effectivement, le champ est large, chez toi, pour verser des larmes. Je corrige, donc : "petit homme au coeur TRES tendre".

    Melle E > Tu m'étonnes ! Ca fait un de ces biens, parfois, de se laisser chialer comme une bonne vielle grosse madeleine !!!!

    Julie Calmier > c'est marrant que tu arrives à pleurer plus facilement pour de la colère que pour des sentiments plus "cools"...
    L'homme qui pleure, effectivement, c'est joli quand c'est fait dans l'élégance, hein ?!
    Le côté "je m'effondre en larmes parce que le PSG a encore perdu", très peu pour moi. ;)

    La Fée Morgane > oh merde, j'ai rien dit pour Grey's Anatomy alors ! (merde, comme ça a été diffusé sur TF1, je pensais que c'était bon... oups oups oups...)
    Sinon, nan, j'pense que c'est pas grave du tout. C'est juste une façon comme une autre de "se laver" et d'évacuer tout ce qui nous contrarie. Certains vont à la bose, d'autres se mattent des films-kleenex... chacun son truc ! :)

    Posté par Katia, 21 novembre 2006 à 12:14 | | Répondre
  • larmes

    un homme peut pleurer aussi, celà m est arrivé dernierement, chez des amis a Melun, journée fort sympathique, bonne compagnie, table alléchante jusqu'à la fatidique idée de la maitresse de maison : " et si on se faisait une soupe à l oignon ce soir ?"ça fait vraiment pleurer !!!!

    Posté par clodomir, 21 novembre 2006 à 12:31 | | Répondre
  • Pleurer, c'est un truc de salubrité publique. Ca fait décharger les tensions, et donc on a moins de "chance" d'avoir un ulcère ou un cancer.
    Alors, vivent les gens qui pleurent, même les garçons !

    Posté par Craquotte, 21 novembre 2006 à 13:28 | | Répondre
  • ben à la limite j'aurai préféré que ce soit pour le PSG...Là c'était bcp plus sérieux, désespéré. :(

    Posté par Julie Calmier, 21 novembre 2006 à 13:56 | | Répondre
  • Clodomir > ah oui ! pour la soupe à l'oignon, sortez les kleenex !
    (pour "la soupe aux choux" en revanche, c'est supposé être un film plutôt drôle... mais j'avoue que perso...) :)

    Craquotte > "vivent les gens qui pleurent !" = comme tu y vas, là ?!!
    mollo, quand même ! faudrait pas qu'on se mette tous à chouiner en même temps, sinon, bonjour l'innondation et la catastrophe écologique ! ;)

    Julie Calmier > ah oui... alors là, c'est sûr, quand ça arrive d'un coup d'un seul, ça fait flipper ! ...

    Posté par Katia, 21 novembre 2006 à 14:46 | | Répondre
  • Décidemment j'adore ton style. Sincèrement tu écris super bien Katia.

    Sinon, pour en revenir à tes pleurnicheries. :) Paraîtrait-il que je suis un coeur de pierre et que RIEN ne me fait pleurer? Effectivement, je ne pleure pas facilement mais quand même ... des épisodes d'"Urgences" (à la belle époque) m'ont tiré quelques larmes, je regorge de chansons déprimos dans mon lecteur mp3 qui ont le chic pour me faire couler le mascara dans mon train du matin, euh... les oignons aussi ça me titille les glandes lacrymales, et pi les peines de coeur, et pi ... et pi ...
    Bon en fait je le reconnais, mon vrai problème c'est que je dois être un mec parce que je déteste pleurer en public, je me cache systématiquement. (par contre mon mec lui ça le dérange pas de pleurer devant Julie Lescaut). Où va le monde?

    Posté par Béa, 21 novembre 2006 à 16:11 | | Répondre
  • je ne trouve pas que ce soit une boulette, juste deux grands esprits qui se rencontrent !

    Posté par Géraldine, 21 novembre 2006 à 22:47 | | Répondre
  • béa> OUIIII Quand le Docteur Green est mort!!!!!insoutenable!

    Posté par Davidous, 21 novembre 2006 à 23:35 | | Répondre
  • Béa > Je trouve que pour un "coeur de pierre", tu t'en sors pas trop mal, niveau larmes !
    En revanche, pour ton mec, je voudrais pas t'affoler, mais pleurer devant Julie Lescaut, ça craint légèrement, quand même... ;)
    (et merci beaucoup pour ton gentil compliment !)

    Géraldine > Oui, t'as raison, je préfère voir les choses comme ça aussi :)))

    Davidous > "insoutenable"... et allez, on sort les grands mots, maintenant !!!
    ;)

    Posté par Katia, 21 novembre 2006 à 23:56 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire