Gin Fizz

Bulles de vie...

Intrus sur ordonnance

12 juin 2008

pharmacie_1Depuis que j’ai déménagé dans mon nouveau quartier, j’ai commencé à nouer quelques relations particulières avec certains commerçants. J’ai donc « ma » boulangerie, « mon » pressing », « mon » vidéo club, « ma » pharmacie… (je ne vous les fais pas tous, je pense que vous avez saisi l’idée générale).

Ma pharmacienne, en l’occurrence, est une brave fille sympa qui me file mes médocs sans me raconter sa life, sans chercher à me refourguer à tout prix le nouveau traitement super de chez machin-bidule, ou qui ne rechigne pas à renouveler une ordonnance même si la date est légèrement dépassée.

Et puis il y a trois semaines, drame intersidéral : elle a été remplacée. Exit la gentille petite blonde pas reloue.

Un matin, derrière le comptoir, planté devant un mur entier de Humex, Fervex, et autres noms barbares en-ex, j’ai trouvé à sa place un grand mec à fossettes à l’air avenant et plutôt beau gosse. Le genre de gars que même le port de la blouse blanche du pharmacien n’affecte pas trop en terme de sexytude. Ce qui est quand même déjà vachement balèze en soi, vous en conviendrez.

La première fois, légèrement déstabilisée devant cette situation inattendue, j’en ai même copieusement bafouillé pour demander mon Doliprane. Faut quand même le faire. Autant y’a des noms de médocs pour lesquels on doit s’y reprendre à douze fois pour les prononcer correctement, autant « do-li-prane », normalement, ça coule assez facilement, comme syllabes. Déjà, j’étais pas grillée…

Alors vous allez me dire « ben c’est quoi, ton problème ? C’est super ! ».

Non.
Pas du tout.
C’est carrément la merde, même.

Réfléchissez deux secondes. Comment voulez-vous que j’aille désormais voir ce mec pour lui raconter que j’ai (…imaginons…) des petits problèmes de constipation, de pieds qui puent, ou de démangeaisons mal placées ?

Non mais sans déconner quoi. Oui, ok, c’est son boulot, et il doit en voir défiler un sacré paquet dans la journée. Mais j’ai ma fierté aussi. Un peu.

Je peux quand même pas inventer que je pars voyager en Afrique à chaque fois que j’ai besoin d’acheter du Smecta ou de l’Immodium (ce qui n’arrive pas non plus tous les deux jours, hein, qu’on soit bien clairs !) ? Ni prétexter que « non mais c’est pas pour moi, le sirop pour la toux grasse hein, c’est pour rendre service à ma voisine ». A force, ça va faire louche.

Je vais donc être obligée de changer de crémerie pharmacie, tout ça pour fuir les yeux de braise d’un apprenti Docteur Shepperd. La loose. Alors que « ma » boulangère, elle, reste une cinquantenaire aux cheveux rares et au sourire improbable. Re-la loose.

A mon avis, quelqu’un, là-haut, m’en veut. Je ne vois que ça.

(Et je crois que je viens de perdre un bonus de 30 000 points de glamour avec ce post…)


Commentaires sur Intrus sur ordonnance

  • Conseil numéro 1) regarde son annuaire gauche ... si t'y vois une bague c'est qu'il est marié ... donc pas intéressant donc tu peux balancer tes problèmes de gratouillis sans états d'âme.

    Conseil numéro 2) si pas d'alliance, tente une invitation à boire un coup ... soit il accepte et tu changes de pharmacie, soit il refuse (déjà casé le bougre) et dans ce cas plus d'états d'âme.

    Posté par Marie greluche, 12 juin 2008 à 10:31 | | Répondre
  • On te livre un Docteur Mamour en puissance dans un lieu ou tu es quasi sure de le croiser a l'envie et tu te plains? ;^)

    Posté par Sanjuro, 12 juin 2008 à 10:54 | | Répondre
  • Ah ben si, t'as qu'à dire que tu es grand reporter ! Et que donc t'as besoin de tout un tas de médocs différents pour ta pharmacopée personnelle ;o))

    Posté par Manou, 12 juin 2008 à 11:25 | | Répondre
  • (attention c'est gore)

    Tu t'imagines lui demander des préservatifs ou la pilule du lendemain ?)

    je sors...

    Posté par MH, 12 juin 2008 à 11:29 | | Répondre
  • Dure réalité...

    Dure réalité que de se rendre compte que l'on est, après tout, qu'un corps humain, avec toutes ses imperfections. Si si, très chère (vous m'autorisez bien un "très chère" non ?)Katia, même vous êtes pleine d'imperfections.

    Je ne résisterai pas à vous faire partager un merveilleux texte (que m'a fait découvrir une non moins merveilleuse jeune fille) de Eric-Emmanuel Schmitt (La part de l'autre)

    "Mes amis, je vous ai vu mal rasés, crottés, de mauvaise humeur, en train de vous gratter, de péter, de roter, de chier des diarrhées infinies, et pourtant je n’ai jamais cessé de vous aimer. J’en aurais sans doute voulu à une femme de m’imposer toutes ces misères, je l’aurais quittée, répudiée. Vous pas. Au contraire. Chaque fois que je vous voyais plus vulnérables, je vous aimais davantage. C’est injuste, n’est-ce pas ? L’homme et la femme ne s’aimeront jamais aussi authentiquement que deux amis parce que leur relation est pourrie par la séduction. Ils jouent un rôle. Pire, ils cherchent chacun le beau rôle. Théâtre. Comédie. Mensonge. Il n’y a pas de sécurité en amour car chacun pense qu’il doit dissimuler, qu’il ne peut être aimé tel qu’il est. Apparence. Fausse façade. Un grand amour, c’est un mensonge réussi et constamment renouvelé. Une amitié, c’est une vérité qui s’impose. L’amitié est nue, l’amour fardé."

    Posté par Dup`, 12 juin 2008 à 11:31 | | Répondre
  • Je dois dire que j'ai beaucoup ri en lisant ça.
    merci beaucoup, Katia.
    Je dois dire que je suis du même avis que Marie Greluche.
    Advienne que pourra. ;)

    Posté par François, 12 juin 2008 à 11:35 | | Répondre
  • Pour moi, pas de clone du Dr Mamour dans mes parages, ma pharmacienne (déjà, tu vois, c'est au féminin) est une charmante dame asiatique dont je comprends à peine le discours, sauf qu'elle me dit régulièrement "c'est cher, ça".
    En tout cas, je la remercie de compatir à mes problèmes financiers, c'est déjà gentil de sa part...

    Et TOUTES les boulangères sont des cinquantenaires au sourire improbable ou trop forcé (ah non, j'exagère ? Bon, d'accord)

    Posté par Muchi Muchi, 12 juin 2008 à 11:38 | | Répondre
  • ...

    Moi j'opterai pour les capotes...

    Au choix il se dira que tu pratiques beaucoup... (bon ok c'est pas forcement le must).

    Ou il se dira que t'es célibataire et que tu te prépare... (là par contre c'est intéressant).

    30 000 points??!!! Désolé de te dire que t'en as pas autant ;) (j'ai pas résisté ^^)

    Posté par mehdi, 12 juin 2008 à 11:40 | | Répondre
  • Mauvais ça, effectivement. J'ai de la chance, mon pharmacien s'appelle Raymond Jean-Lucien (véridique, j'ai repéré ça l'autre jour sur son diplôme pendu au mur) et n'est pas sexy pour un sou. Ca me va!
    Pourquoi tu ne continuerais pas à aller chez lui juste pour les trucs glamour? Heu... est-ce qu'il y a des trucs glamour à acheter dans une pharmacie?

    Posté par Béné, 12 juin 2008 à 12:39 | | Répondre
  • Marie-greluche > pas vu d'alliance, mais ca veut rien dire. Et puis même, ça me "paralyse" un peu de causer trucs pas glam' avec un beau mec, même si c'est son job !

    SAnjuro > j'aurais préféré qu'on me le file au vidéo club, genre. Ca aurait été plus simple à gérer.

    Manou > ah pas con. Mais en même temps, s'il me croise tous les soirs ma baguette sous le bras, ca fait grand reporter de salon, quand même !

    MH > ca pourrait être encore plus gore !!! (non, je ne donnerai pas d'exemple, n'insiste pas !)

    Dup' > j'aime beaucoup ce texte, et je trouve que ce qu'il écrit est très vrai. merci pour la découverte.

    François > ça donnera même peut-être lieu à une suite en billet sur ce blog... ?

    Muchi Muchi > attends, c'est précieux, un commerçant qui ne cherche pas à te faire dépenser d'office tout ton fric ! Garde !

    Mehdi > ah mais j'ai pas dit que j'avais pas le droit à un score négatif. tsss tsss, ta méchanceté gratuite ne m'atteint pas !

    Béné > ouais... "bonjour, je voudrais des pastilles pour adoucir ma petite gorge sensible et de la vitamine C, s'il vous plait". !!

    Posté par Katia, 12 juin 2008 à 12:41 | | Répondre
  • Ah oui je te comprends, moi aussi j'aurais les boules de demander des médocs pour une cystite ou des mycoses (bon appétit à ceux qui sont à table) à un pharmacien beau gosse !!

    Posté par Fressine, 12 juin 2008 à 13:40 | | Répondre
  • !!

    tu serais pas succeptible toi ??? ;)
    (rassure toi même avec un post pareil y a pas plus glamour..)

    Posté par mehdi, 12 juin 2008 à 13:53 | | Répondre
  • c'est vrai que c'est la loose ça surtout si il est beau gosse moi non plus je me vois mal lui raconter ma vie..

    mais il n'y a pas qu'un pharmacien à cette pharmacie non?

    Posté par Angely, 12 juin 2008 à 13:55 | | Répondre
  • Tu lui dis que c'est pour une grand-mère très agée et que tu aurais besoin de passer un peu de temps avec lui pour qu'il t'explique deux trois choses vu qu'il est très compétent...!;)
    Si vraiment ça va pas, imagine le avec une chemisette, une banane, des birkenstock (chai pas comment ça s'écrit ce machin)...

    Posté par Frédéric, 12 juin 2008 à 14:04 | | Répondre
  • Katia > disons qu'on espère pour toi, miss. (Enfin, moi tout du moins)

    Posté par François, 12 juin 2008 à 14:11 | | Répondre
  • Fressine > ben oui, merci de ton soutien (entre galériennes de rallye, on se comprend !)

    mehdi > ben non, chuis pas susceptible, justement, puisque même quand t'essayes d'être mesquin, t'y arrives pas ! niark niark ! :)

    Angely > non, y'en a pas qu'un, mais on choisit pas, on prend celui qui est dispo quand on arrive. J'vais quand même pas faire semblant de regarder les crèmes Nuxe et Roger&Gallet pendant 3 plombes pour attendre que ce soit sa collègue qui puisse me recevoir !

    Frédéric (aaah, ça me perturbe, ce pseudo :) )> non, lui, même en chemise à fleurs et manches courtes, chuis sûre, il est mimi ! ;))

    François > croisons les doigts !

    Posté par Katia, 12 juin 2008 à 15:00 | | Répondre
  • ...

    je peux donc me prévaloir de ne pas être quelqu'un de mesquin ;)

    Bon sinon pour ton pharmacien tu lui fais ton plus beau sourire et s'il est pas con il comprendra...

    ... parole de scout

    Posté par mehdi, 12 juin 2008 à 15:09 | | Répondre
  • Donc moi aussi je peux garder mes chemisettes, c'est ça que ça veut dire ? :)

    Posté par Frédéric, 12 juin 2008 à 15:59 | | Répondre
  • Et quand tu seras bien vieille, ça sera un de tes grands plaisirs : aller voir le pharmacien pour lui raconter toutes tes petites misères.
    Rotfl !

    Posté par marie-Hélène, 12 juin 2008 à 19:03 | | Répondre
  • Les pieds qui pus et la tout grasse c'est loin d'être problématique.

    Le problème c'est pour l'achat de capote... En acheté veux dire que t'as deja un mec ou ne pas en acheter veux dire que tu est abstinente.

    Là c'est un vrai problème :p

    Posté par Mlle Gima, 12 juin 2008 à 21:15 | | Répondre
  • Et l'inverse...

    je suis préparatrice en pharmacie, je me bidonnes de rire, parce que vu de" l'autre côté du comptoir", c'est très marrant.
    Un conseil: continue à aller voir ton beau pharmacien pour tes petits médocs sans conséquence et va acheter ton déo pour les pieds dans une pharmacie ou on ne te connait pas.

    Ceci dit, on en voit toute la journée, des mycoses vaginales et cheveux à pellicules.
    Aussi, si je peux te faire une confidence...on est entre nous, nan...ce qui nous repousse le plus, ce sont les clients bourrés d'anti-dépresseurs.
    Je ne connais pas un pharmacien ou un préparateur qui se laisserait draguer par un client gavé au Prozac.
    Et quand j'ai connu celui qui allait devenir mon mari, une rapide enquète sur les médicaments qu'il prenait m'a convaincue qu'il était le bon. On a tous le même reflexe dans le médical, désolée de vous le dire.

    Tout ça pour te dire que tu peux acheter ton Smecta ou ton Imodium sans crainte, il en voit des dizaines tous les jours.

    Pharmaceutiquement votre.

    Posté par kaay, 12 juin 2008 à 22:12 | | Répondre
  • Essaie de te chercher une maladie super glamour...
    Ca doit exister, demande à gooooooooooogle, il sait tout, non?

    Posté par arpenteur, 12 juin 2008 à 22:20 | | Répondre
  • j'ai oublié...

    un conseil, par contre: évite le genre c'est pour ma mamie.
    On en voit tous les jours, de ceux qui viennent chercher les préservatifs "pour la copine".

    On les prend juste pour ce qu'ils sont: des baratineurs qui n'assument pas leurs achats.

    On pourrait écrire des livres entiers sur les clients des pharmacies, crois-moi, on sait tout de suite à qui on a affaire.

    Il faut juste assumer la nature humaine. Rien de honteux à avoir des hémorroïdes ou de la cellulite. Le tout, c'est d'y aller franchement, sans biaiser. Comme dans la vraie vie, ma foi.

    Posté par kaay, 12 juin 2008 à 22:28 | | Répondre
  • Bon si j'étais toi je crois qu'en effet je changerais de pharmacie... et comme ça tu peux tranquillement draguer le beau gosse à l'heure de fermeture de sa pharmacie en étant totalement "par hasard" devant le magasin vers 19h30!

    Posté par MilouChic, 13 juin 2008 à 10:50 | | Répondre
  • J'ai le même souci que toi mais avec mon médecin généraliste, 32 ans un charme fou, j'y vais toujours avec mes plus beaux sous vêtements et épilée de la tête aux pieds! M'enfin y a pire imagine le gynécologue beau gosse célibataire...

    Posté par winnie, 13 juin 2008 à 10:58 | | Répondre
  • ...

    Je pense que le gynéco beau gosse célibataire ça doit être terrible surtout pour lui ... (j'ai dit une connerie là non?)

    Posté par mehdi, 13 juin 2008 à 11:33 | | Répondre
  • Eh bien eh bien...

    Quelles étaient les probabilités de tomber sur un beau pharmacien une fois que la pharmacienne part en retraite ?

    Posté par Grenouille, 13 juin 2008 à 11:56 | | Répondre
  • Pas faux pour le vidéo club bien que celà le fasse moins niveau "Docteur Mamour"
    Une solution pour te "déparalyser" serait peut être de lui demander un médoc pour le pire truc immaginable, après tout devient relatif ^^

    Posté par Sanjuro, 13 juin 2008 à 13:06 | | Répondre
  • mehdi > scout ? tu mets des bermudas ???

    Frédéric > ça dépend de tes objectifs, hein... ;)

    Marie-Hélène > ah non... parle pas de malheur !

    Melle Gima > Non, au pire, les capotes, ça s'achète ailleurs... ;)

    Kaay > j'adore ton point de vue 'de l'autre côté'. C'est vrai que vous devez vous marrer comme des baleines, parfois ! (et parfois, non, aussi... j'imagine...)

    arpenteur > C'est antinomique, maladie et glamour. Quand même.

    MilouChic > ouais, mais pour draguer, c'était pas mal d'avoir un prétexte. Les pieds qui puent n'en sont pas un bon, reste à trouver autre chose !

    winnie > ah non, les gynécos chez moi, c'est uniquement des nanas. faut pas pousser !

    Mehdi > ... noooooooooon. ;)

    Grenouille > autant que celles de gagner le gros lot au loto de ce soir, vendredi 13.
    Et comme j'ai pas joué...

    Sanjuro > ouais, c'est ça. Et me griller complètement à vie. T'as raison.

    Posté par Katia, 13 juin 2008 à 15:20 | | Répondre
  • ;)

    On à vu précédement que j'avais plus de goût que ça (en même temps vu le niveau...) ;)

    ... ha ouf! C'était pas loin quand même!

    Posté par mehdi, 13 juin 2008 à 15:57 | | Répondre
  • COmme je suis gentil tu conserves pour moi ton potentiel sexy :)

    Posté par greg, 13 juin 2008 à 18:21 | | Répondre
  • Rhooo je rigolais enfin...

    Posté par Sanjuro, 13 juin 2008 à 23:33 | | Répondre
  • Bah imaginons que... tu pues des pieds... et que lui aussi... ben ça vous ferait un sujet de discussion et un point commun non ?

    Ok bon c'est pas le meilleur point commun qu'on puisse trouver niveau "sexitude" comme tu le dis, mais faut peut être regarder le bon côté de la chose non ? :) :)

    Posté par Morcheeba, 14 juin 2008 à 14:10 | | Répondre
  • Question con mais il n'est quand même pas tout seul dans cette pharmacie, si?
    Car sinon, tu t'adresses à un(e) collègue et pour l'éviter, tu fais mine de chercher un nouveau vernis...

    Posté par huggy04, 14 juin 2008 à 18:22 | | Répondre
  • Bonjour,

    J'ai moi aussi ma pharmacie avec un jeune et beau pharmacien. Je dirais que j'ai pris le problème à l'envers car des la premiere fois où j'ai demandé ma pilule, il est devenu tout rouge. Depuis je m'en amuse et lui demande toujours des trucs embarassants et je rigole intérieurement de son malaise. Dernier exemple, des anti douleurs pour mon coccyxs . Il s'en ai pas remis je pense

    Posté par Desperate LiLi, 14 juin 2008 à 19:56 | | Répondre
  • Ma pauvre quel drame... Les canons ne devraient pas exister.. euh non, quand même pas! Mais je comprend que pour certaines choses ça puisse être gênant. Donc pour les choses gênantes, t'as qu'a changer, mais pour le quotidiens, tu peux aller jeter un oeil du coté du beau gosse, non?!

    Posté par La Miss Terieuse, 14 juin 2008 à 21:46 | | Répondre
  • ne t'en fais pas ,ce que tu as perdu en points de glamour, tu les as gagnés en points de similitude :) ce qui est pas mal quand on lit un blog !
    après tout n'est pas ce qu'on recherche en lisant les blogs ? à se rassurer et à se dire que nos petits bobos/tracas/travers ressemblent à ceux des autres ? :)
    il y a surement une pharmacie pas loin de ton boulot où tu pourras confier les trucs embarrassants et ne garder que les bons cotés pour celle où sévit le beaugoss'

    Posté par venise, 15 juin 2008 à 07:31 | | Répondre
  • Le positif...

    Tu as évité l'erreur grave de médication avec la blonde...

    Consomme parapharmacie, crème solaire, et autre traitement pour la peau avec demande de conseil et explication sur la délicatesse de ta peau...tu verras bien le plus gèné des deux...

    L'astuce en plus : tu demandes un traitement trés compliqué et la possibilité d'appeler le beau gosse pour te le faire reexpliquer au moment de la prise des médicaments

    Bye

    Posté par L'âme homme, 15 juin 2008 à 10:13 | | Répondre
  • mehdi > ouais, c'était pas loin. tu devrais faire gaffe, quand même ;)

    greg > aaaaaaaaaaah, ouf. J'ai eu chaud. :)

    Sanjuro > mouais... on dit ça ! ;)

    Morcheeba > mais tu crois qu'il me le dirais, s'il puait des pieds ? A mon avis, non. Du coup, y'a que moi qui perd la face.

    huggy04 > oui, ça ca marche une ou deux fois. Pas cinq...

    Desperate Lili > ca c'est une solution à tenter dare-dare !!

    La Miss Térieuse > si, les canons devraient exister mais seulement à des endroits où on n'a pas à leur raconter toute notre vie intime avant même de les connaître.

    venise > aaaaaaah, c'est vrai, je suis pas la seule Bridget Jones à qui ce genre de truc débile arrive ? ;)

    L'âme d'homme > oui, t'as raison. Je débarque un jour de coup de soleil énorme dans le dos et je lui demande de m'appliquer la biafine lui-même, parce que toute seule, j'y arrive pas...
    Autant le demander en mariage, direct, non ? Ce sera moins tarabiscoté !!!

    Posté par Katia, 15 juin 2008 à 20:16 | | Répondre
  • J'pensais au dos de la main...

    Et à neutrogena...
    Mais si tu veux tout jouer sur un coup de poker...sans doute vaut-il mieux demander une crème apaisante pour le petit tatouage papillon que tu viens de te faire faire dans le bas du dos ou à l'aine...

    Bye

    Posté par L'âme homme, 15 juin 2008 à 22:19 | | Répondre
  • Je te propose les lunettes de soleil et la casquette pour y aller incognito... quand tu auras besoin de médicaments un peu spéciaux! Et je suis même sûr qu'il pourrait te prendre pour une star. Ca se trouve, il te demandera un autographe et tu pourras lui laisser ton numéro avec en signature... Scarlett, Claire Danes ou une autre (Paris Hilton, j'ai pas osé!)

    Posté par jreje, 16 juin 2008 à 02:47 | | Répondre
  • Tu peux toujours y aller pour acheter des pansements. Avoir mal à l'orteil droit c'est pas totalement anti-glamour, si ?!

    Posté par p'tite mlle, 16 juin 2008 à 13:26 | | Répondre
  • je disais ça juste pour te rassurer, tu penses bien que je n'ai rien de tous ces symptomes affligeants ;) !
    lol :)

    Posté par venise, 16 juin 2008 à 22:34 | | Répondre
  • Après la bataille!
    Mais je compatis tellement!
    Moi c'est le dentiste! il est beau mais beau.
    MAis que faire avec un homme qui vous a vu avec un aspirateur à salive dans la bouche?

    Posté par Numa, 17 juin 2008 à 15:08 | | Répondre
  • Arg, bad day...

    Pas cool en effet...

    Moi ça m'avait fait le coup avec ma conseillère en banque.
    Mais pour le coup, c'est beaucoup moins gênant comme situation... Hein... (c'est rare que je demande à ma banquière du smecta ou des dolipranes...)
    Mais ça pourrait être pire.

    Imagine toi lui demander des condoms... ^^
    "Heu nan c pas pour moi, c pour une cops qui a un copain... moi je suis célib voyons...;"

    Posté par PTM @ taf, 30 juin 2008 à 10:02 | | Répondre
Nouveau commentaire