Gin Fizz

Bulles de vie...

Zen, restons zen

27 janvier 2009

yoga_1Elle insistait lourdement en disant que ça allait m’aider à mieux dormir, à me déstresser, à m’apaiser. En gros, à l’écouter, c’était vraiment « pour mon bien », cette affaire-là. Pfff, mon œil, oui. En fait, c’était juste parce qu’elle n’avait pas envie d’y aller toute seule, à son cours de yoga. Il lui fallait un cobaye numéro deux pour venir tester avec elle les positions grotesques du « scarabée volant » et de la « montagne sacrée ». Et moi, bonne poire, j’ai dit banco. Je me suis dit connement que j’allais voir à quoi ça ressemblait, le « yoga détente ». Bon, bah ok. J’ai vu.

Au départ, ça partait bien. Forcément, faut dire que rester allongée les bras en croix sur le tapis bleu, yeux fermés, à vaguement pioncer en écoutant l’animatrice ânonner des trucs bizarres ressemblant à des incantations, c’était fastoche, aussi. Je tique légèrement quand elle nous demande de nous « décontracter des oreilles », parce que honnêtement, j’ai beau y mettre du mien, je ne vois pas trop comment faire. Mais à part ça…

Vient le moment de faire la bascule avec les genoux, histoire de masser la colonne vertébrale et le bassin. Bon. Moi, je veux bien, mais vu qu’on est supposé caller nos mouvements sur notre souffle, si je m’écoutais vraiment respirer, je ferais des cabrioles dans tous les sens et on se croirait plus à l’école du cirque qu’à un cours de yoga. A mon avis, je ne suis pas encore assez détendue, ça doit être ça. Mais ça va venir, j’y crois dur comme fer. (ahem)

On décale les genoux sur la droite, puis sur la gauche. On garde la pose cinq minutes. Silence de mort. Grouillllllllllllccckkkkk. Ah tiens, non. Mon estomac tient à s’exprimer pile à ce moment-là, dis donc. Surtout ne pas regarder ma copine, ou je pars dans un fou rire incontrôlable. Ouf, elle a les yeux fermés. … Je rêve ou cette espèce de traître arrive – elle – vraiment à se détendre, là ? C’est inadmissible. Remboursez.

Allez, fini l’échauffement, on commence les choses sérieuses ! … Ah bah non, en fait, on reste à quatre pattes. Super. Je commence à trouver le temps super long. Je me doutais bien que c’était pas animé comme un prime de la Star Ac’, un cours de yoga, mais de là à regarder mes ongles pousser en faisant les postures…

Après avoir successivement mimé le chien, le crapaud, le cobra et je ne sais quel autre occupant de l’Arche de Noé, nous voilà debout, prêts à tenter les postures d’équilibre. C’est là que les choses se sont barrées en sucette complet. Parce que moi et l’équilibre, voyez, ça fait un truc genre cinq. Ou six. Je bâcle à peu près toutes les positions, histoire de faire passer la pilule (ni vu ni connu j’t’embrouille), mais la prof m’a à l’œil (c’te garce) et vient me corriger avec moult détails. Tout ça sous l’œil torve de ma voisine de tapis qui joue au héron, perchée sur une seule patte, et qui reluque autour d’elle avec cet air de dire « j’t’emmerde » à tout le monde.

De toute façon, celle-là, je l’ai dans le collimateur depuis tout à l’heure, vu qu’elle inspiiiiiiiiiiiiire, puis expiiiiiiiiiiiiire aussi fort qu’un réacteur d’Airbus 320. Impossible de se concentrer sur sa propre respiration avec un machin pareil à côté de soi. A mon avis, elle ne va pas tarder à décoller. Ou à hyper-ventiler et faire un malaise, au choix. Bam, voilà. T’avais qu’à pas faire le héron hautain, ma fille. Non mais.

Coup d’œil en loucedé à ma montre, plus que douze minutes. On entame la phase relaxation, maintenant. L’autre recommence à nous ordonner de nous détendre du front, des oreilles, du menton et du reste, comme s’il suffisait d’appuyer sur un interrupteur. Pfffiouuu, ce que c’est long, ce cours. En plus, j’ai faim. Et j’ai rien dans mon frigo. Ah tiens, et si je passais chez le traiteur chinois que j’aime bien ? Un petit rouleau de printemps et des raviolis crevettes, et puis aussi… Aaaaaaaah, je suis tirée de mes réflexions existentielles par la voie du sage qui souhaite conclure la séance par le traditionnel « Om ».

Alors là mes enfants, c’en est clairement trop pour moi. Nous entendre joyeusement déclamer ce fameux « Aoooooooommmmmmm » en chœur me rend hystérique, et le fou rire que je retenais depuis le début du cours finit enfin par exploser. Je lutte tant que je peux pour le dissimuler par une fausse quinte de toux (ben voyons), mais copine-traître n’est pas dupe et se marre autant que moi. Autant dire que le cours a été rudement efficace, pour qu’on ait les nerfs tendus comme ça !

Penaude (mais bien détendue du bidou après ma crise de rire), je ramasse mon tapis, le range fissa au fond de la salle, et détalle plus vite que mon ombre de cet antre du mal, persuadée de ne jamais remettre un orteil ici. En sortant, ça débriefe à tout va avec Copinette. Et le verdict n’est pas fameux : ça va bien deux secondes, les gamineries sur tapis, les cabrioles et les imitations du toutou, mais niveau détente, on repassera plus tard, merci bien.

Sauf que… Cette nuit-là, j’ai dormi comme un bébé, ce qui ne m’était pas arrivé depuis des lustres. Hasard ou coïncidence ?



Bon. Ben, dans le doute, on retourne au yoga mercredi. Mieux vaut être sûr, quand même.

Posté par Katia_ à 11:09 - Chroniques d'une râleuse - Commentaires [18]

Commentaires sur Zen, restons zen

    Haha, merci de me faire rire avant d'aller bosser =D
    J'ai jamais testé le yoga, mais je pense aussi que ça m'énerverait plus qu'autre chose. J'ai fait de la relaxation une fois, beh ça m'énerve tellement que ça produit l'effet inverse...

    Posté par Lou., 27 janvier 2009 à 11:31 | | Répondre
  • Génial !

    Je crois que j'ai ri du début à la fin, génial !

    Peut être que ça 't'a claqué', mais pas trop, tout juste ce qu'il faut pour bien dormir ?

    Posté par Tendances & co, 27 janvier 2009 à 11:39 | | Répondre
  • Aaaah le yoga! En vrai tout dépend du prof j'te jure! J'ai toujours fait de sports très dynamiques et depuis septembre j'ai un cours de yoga au bureau: je n'ai jamais aussi bien dans ma vie et dans ma tête. Certes les 1e cours t'as envie de partir en courant et il ne faut pas que le prof rentre dans une phase spirituo-existentialiste mais c'est plutôt sympa quand tu as un boulot stressant! Bon courage!!

    Posté par Julie, 27 janvier 2009 à 12:33 | | Répondre
  • C'est sûr ca détend.
    En tout cas moi, là... suis détendu... sans doute cette balade dans la nature et d'avoir si bien vu cette asperge faire le héron...
    oooooooooooooooooooooooooooooooooooommmmmmmmmmmmm

    Posté par arpenteur, 27 janvier 2009 à 16:33 | | Répondre
  • Mon Dieu, tu me rappelles moi à mon premier cours ! J'ai franchement cru que j'allais décapiter ma voisine qui baillait à qui mieux mieux. Ca m'avait crispée, j'avais trouvé ça ch**, nul, pas relaxant du tout. Sans parler de mon équilibre, pitoyable. Moi, j'avais envie de courir, besoin de cogner.
    Il m'a fallu 4 ans pour réessayer. Et encore, je me suis accrochée. Et même si je me lève à 6h30 tous les mardi matin (ouais, yoga matinal que ça s'appelle), je n'abandonnerais pour rien au monde après quelques mois. Je n'ai toujours pas d'équilibre, ma voisine m'énerve de temps en temps, je trouve le blabla idiot et je continue à faire ma liste de courses pendant. Mais de moins en moins. Et je dors mieux, je suis plus détendue, j'ai même perdu du poids (paraît que ça y fait et je commence à y croire étant donné que c'est le seul truc qui a changé dans ma vie !).

    Le yoga en fait, ça vient petit à petit. Et il faut être prêt dans sa tête avant tout. Donc à toi de voir si tu veux tenter, mais ne te force pas non plus, ce serait plus contre-productif.
    (et désolée pour le blabla !)

    Posté par La Quenelle, 27 janvier 2009 à 16:54 | | Répondre
  • "Le héron hautain" ! hilarant !

    Posté par Marie-Christine, 27 janvier 2009 à 17:26 | | Répondre
  • Mon yoga à moi c'est de me marrer comme 1 baleine en lisant ton excellent post !

    Posté par kaillasse, 27 janvier 2009 à 20:28 | | Répondre
  • Yes !

    A quand ton propre tapis à toi avec ton nom brodé dessus ?

    Posté par 5 lignes, 28 janvier 2009 à 11:16 | | Répondre
  • Comme j'aimerais en faire pour me detendre!!! Mais je crois en effet que moi aussi je partirais dans un four rire enorme../)

    Posté par Olivia (à Paris), 28 janvier 2009 à 11:33 | | Répondre
  • Le yoga, ça m'a jamais tentée, mais je connais un tas de gens qui en disent grand bien. Si tu persistes et découvre la beauté cachée de la chose, dis-le nous, on pourra peut-être tenter de s'y essayer !!!

    Posté par Rhumcoca, 29 janvier 2009 à 11:23 | | Répondre
  • Si tu y retournes, tu nous raconteras la suite !

    Posté par Natacha, 29 janvier 2009 à 13:37 | | Répondre
  • Héron Hautain ?

    Dites donc, "Héron Hautain" ce serait pas la dernière version de Linux-Ubuntu, ça ?? ;-))
    Sinon, le yoga, je trouve ça super bien, rien n'arrive à me ré-énergiser comme ça après une journée de boulot épuisante. J'arrive en cours sur les rotules, je repars en sautillant !
    http://www.cours-de-yoga.eu

    Posté par N!KO, 30 janvier 2009 à 00:56 | | Répondre
  • J'ai tenté 3 fois le yoga relaxation, pour apprendre par un professeur désolé que j'étais incapable de me détendre.
    Grande nouvelle ! Pourquoi à son avis tentais-je le coup ?
    Déjà faire le vide dans mon esprit m'est impossible. Il y a toujours une chanson qui tourne, une image qui se pointe, une idée qui germe...
    En fait pour me détendre totalement il me faut une anesthésie générale...
    J'ai bien ri !

    Posté par Calpurnia, 30 janvier 2009 à 20:07 | | Répondre
  • Je crois que ma pause yoga , c'est de vous lire et de refermer l'ordi sur un éclat de rire ! Voilà , je suis détendue , je peux aller faire un gros dodo , ne m'envoyez pas la note , siouplait !!! Merci pour vos textes hilarants : je ne peux plus m'en passer !

    Posté par christelle, 30 janvier 2009 à 21:05 | | Répondre
  • Le yoga c'est un truc qui me manque. J'ai gagné en souplesse et en qualité de sommeil. Par contre pour trouver un bon prof quelle galère !

    Posté par TheCélinette, 31 janvier 2009 à 19:15 | | Répondre
  • MDR, même que cela me donne (presque) envie de me mettre au yoga

    Posté par Maman au secours, 02 février 2009 à 12:17 | | Répondre
  • Lou > ah ben d'accord. Plutôt paradoxal, comme concept !

    tendances & co > je sais pas si c'était le cours, ou le week-end crevant d'avant !! :)

    Julie > mais au bout de combien de temps ça devient top ? PArce que si ça se compte en année, autant me mettre à la guitare...

    arpenteur > ah tu fais super bien le ooooooooommmmmmmmm ! Pense à bien joindre ton index et ton pouce et à orienter tes paumes vers le ciel, et c'est par-fait !

    La Quenelle c'était vraiment ça. A bouger sa tête tout lentement pour me regarder de haut ! Pfff...

    kaillaisse > merde, faut que j'écrive plus régulièrement alors, si tu veux être détendue !

    5 lignes > heu... à mon avis, c'est pas pour tout de suite, tout de suite...

    Olivia (à paris) > au second cours, pareil : rigolade du début à la fin. COmment font les autres pour ne pas se marrer, enfin ?

    rhumCoca > j'y manquerai pas. Quoique... tu me connais. Mon truc, c'est plutôt de râler ;)

    Natacha > j'y suis retournée. Suite idem. Sauf que cette fois, j'ai MAL dormi après. un comble, quand même !

    N!KO > tu repars en sautillant ? Mais quel est ton secret ? moi, je repars vannée...

    calpurnia > ca me fait penser à mon premier prof de salsa qui me gueulait dessus parce que je ne savais pas faire le "sombrero". Connard, c'est mon premier cours, et c'est niveau débutant !

    christelle > hé.. mais la voilà, ma reconversion !! Détente par l'écriture ! :)

    TheCélinette > Ma question à moi est : comment on reconnait un BON prof ? Quand on arrive à garder son sérieux en cours ?

    Maman au secours > presque ? Ah, j'ai pas donné envie, là ? comprend pas... ;)

    Posté par Katia, 02 février 2009 à 20:56 | | Répondre
  • J'ai commencé au mois de septembre et il m'a fallu 2 ou 3 cours pour me mettre dedans. Déjà je ne me suis pas mise juste à côté de mes copines, et j'évite aussi le 1er rang... Mais ça peut prendre du temps c'est vrai de se détendre: moi j'ai chopé le truc je m'endors même à la fin du cours pendant la relaxation!Amuses toi bien!!

    Posté par Julie, 03 février 2009 à 10:14 | | Répondre
Nouveau commentaire