Gin Fizz

Bulles de vie...

The Real Madrid

20 juin 2011

(Aparté : Ce titre minable n'est rien qu'une vaine tentative pour attirer les fans de foot sur mon blog de fille, je le dis et je l'assume) (oui, ça ne marchera sans doute pas, mais ça m'aura fait rire deux minutes) (et c'est déjà bien). (On peut passer au billet en question ?)

Plaza MayorMadrid donc. Où nous nous en allâmes en balade le week-end dernier. (Si je commence à conjuguer mes verbes bizarrement, je risque doublement de perdre mes footeux de passage) (humour, quand tu nous tiens).

Au programme : churros, tapas et cervezas. L'essentiel, entre nous. Mais comme il nous restait quelques heures à tuer entre les repas, on en a quand même profité pour visiter la ville.
Chouette ville, cela dit. Je pensais que Barcelone aurait plus de charme (l'attrait de la mer, sans doute), mais Madrid a largement de quoi se défendre. Disons aussi que le beau temps attendu de pied ferme a sérieusement contribué à la note positive de ce week-end découverte.

Arrivés au petit matin dans une ville encore endormie (merci les horaires EasyJet), nous débutons la journée par le sacro-saint Chocolate con churros dans l'une des meilleures chocolateries du coin, située à cinq minutes de l'hotel (Chéribibi me soupçonne d'avoir fait exprès, mais même pas). Pleins de calories forces, nous voilà ensuite partis à arpenter les rues : Palacio Real, Plaza de Oriente, Plaza Mayor, Plaza de la Puerta del Sol envahie d'étudiants contestataires, Plaza de Santa Ana, Gran Via, Gare Centrale d'Atocha... Aux petites ruelles pavées succèdent de grandes places ensoleillées et "parasolées".

Première journée passée à quadriller la ville en long et en large, histoire de prendre la mesure et le rythme madrilènes. Si nous occultons volontairement les principaux musées (ouuuuh, c'est momoche), nous passons une tête à la Caixa Forum, fondation de la banque du même nom, située dans un immeuble ultra-moderne et épuré.
Puis détour "obligé" (bah quoi ?) vers le coin de Salamanca et tournée des enseignes espagnoles que j'aime bien : Bimba & Lola, Hoss Intropia, Malababa. Je repartirai pourtant bredouille, si ce n'est deux babioles achetées chez ... Zara, juste pour le plaisir de les payer moins cher. (Maturité ou perspective de belles vacances cet été qui risquent de coûter bonbon ?). Dîner et fin de soirée au Mercado de San Miguel, une superbe halle modernisée et gavée de petits stands de produits locaux plus ou moins raffinés, où l'on dîne et boit un verre dans une ambiance très bruyante festive.

churros
Ouverture des hostilités !

P1000071

Palacio Real

Double

Façade, Plaza de Mayor

P1000208

Escalier principal, Fondation Caixa

P1000162

P1000184

Tranquille Emile.

P1000094

Cerises

J'aime autant vous prévenir que ça déconne pas avec le rangement des cerises ici (Mercado de San Miguel).


Lendemain, dimanche, direction El Rastro, le plus grand marché aux puces d'Europe (carrément). Marché aux puces qui rejoint rapidement le marché tout court, avec son lot de sacs et fringues colorés bon marché et un peu attrape-pigeon-touriste. Faufillades à travers les stands, à la recherche de coins plus authentiques et vivants.
Puis pause tapas à la terrasse du Lateral, sympatique brasserie cotée de la Plaza de Santa Ana, et nouvelle balade dans les rues, jusqu'au fameux Parque del Retiro, véritable bulle d'oxygène au coeur de la ville. Retour vers l'hotel via les quartiers plus populaires et pittoresques de Lavapiès, à flâner dans les rues parmi les familles nombreuses latinos, et les étudiants moins bobos.

P1000252
Pépère Albert.

P1000286

P1000287

P1000279

Petite pause fraîcheur en famille...

P1000298

Les Gipsy Kings ont du souci à se faire...

P1000301

... ou pas.

P1000219

P1000384

Enfin, dernier jour, après une grasse mat' méritée, c'est vers le sympathique quartier de Chueca que nous nous mettons en marche, où immeubles historiques et ruelles étroites cotoient boutiques avant-gardistes et petits restaurants tendances. Rassemblement de victuailles avant de repartir vers le Retiro, pour une longue pause (et sieste) à l'ombre des pommiers. Dernière traversée de la ville en flânant, au gré du vent et des envies, dernière pause churros (hé, attendez... ça creuse de marcher toute la journée !), et retour à la case hotel/valise/aéroport.

P1000289

P1000416

P1000387

P1000426

P1000346

 

Bilan du week-end : soleil, bonnes tables, peu de shopping, ville footeuse... il n'en fallait pas moins à Chéribibi pour qu'il s'exclame en un cri du coeur : "il doit faire bon vivre ici !". Mmm, je te vois venir toi, ce n'est même pas la peine d'y songer. Si c'est pour boulotter de la charcut' et des churros tous les jours (si si, je me connais), je préfère éviter de tenter le diable !

(Ce billet est vraiment très, très long. Je pense que j'ai perdu la moitié de mes lecteurs en cours de route).


Commentaires sur The Real Madrid

    Il fait très froid l'hiver et très chaud l'été, ça le fera peut-être changer d'avis ?
    J'aime beaucoup Madrid aussi mais je n'y ai fait que deux séjours très courts ; tes photos me donnent envie d'y retourner, je retiens la marché aux puces; la prochaine fois va au Prado quand même !

    Posté par Marie-Christine, 20 juin 2011 à 15:02 | | Répondre
  • chouettes photos ! Je ne connais pas Madrid, mais ça me donne plutôt envie d'y aller !

    Posté par souris verte, 20 juin 2011 à 16:31 | | Répondre
  • mais... c'est un paon ? il se balade comme ça, dans la rue ? ou bien c'est dans le parc ?

    Posté par estella_doug, 20 juin 2011 à 16:41 | | Répondre
  • Purée... j'ai trop envie de manger des chouros maintenant ! C'est pas malin ça !! ;-)

    Posté par jiji83600, 20 juin 2011 à 17:26 | | Répondre
  • Ben moi, tu ne m'as pas perdue. Ca m'a bien plu.
    Je vais y aller. Voila.

    Posté par Pocahontas, 20 juin 2011 à 21:48 | | Répondre
  • Viva la vida

    Tu devrait travailler au guide du routard toi. lol

    Posté par micahuéte, 21 juin 2011 à 19:51 | | Répondre
  • ah l’Espagne !... Tu sais Katia que les espagnols sont des avant gardistes de la mode ? En France on est toujours servi(e)s après (parole de sudiste...)

    Chéribibi a raison oh que oui il fait bon vivre la bas, il suffit de flâner et de se laisser aller, leur semaine ressemble à nos week-end quel art de vivre ils ont
    Si tu as l'occasion de visiter barcelone c'est vraiment sensas ! Ah et Gérone aussi de super fiesta je te parle pas de l'andalousie, c'est à tomber par terre...

    Posté par souricette, 24 juin 2011 à 18:35 | | Répondre
  • Churros con chocolate Holé!
    Voici la recette du chocolat pour tremper vos churros. Un vrai régale
    https://espanaencasa.com/fr/chocolate/4582-valorcao-chocolat-en-poudre-500gr-pour-les-churros-8410109000528.html

    Posté par Laura, 17 janvier 2015 à 18:09 | | Répondre
Nouveau commentaire