Gin Fizz

Bulles de vie...

Fluo récent

18 juillet 2011

Vernis gros plan

Alleluiaaaaa ! Ma quête du parfait vernis couleur fluo semble toucher au but ! Oui, je vous l'accorde, on a les victoires qu'on se donne. Mais enfin, ça faisait quelques mois que je cherchais désespéremment des vernis aux couleurs fluo pour cet été, et je crois que cette fois, la pêche est bonne. Youpi, donc ! (à lire avec l'entrain et l'enthuousiasme d'une fillette de 8 ans, s'il vous plait).

Je voulais du fluo. Pas du très très vif, du pétant ou du "qui-fait-mal-aux-yeux". Non, du fluo. Un peu comme si j'avais peinturluré mes doigts avec des Stabilo, mais le côté "c'est tout ce que j'ai réussi à apprendre en cours de dessin" en moins, voyez ?

Evidemment, je destine plutôt ce genre de manucure olé-olé à mes petons, une fois qu'ils seront bronzés. Mais pour les besoins du post, il fallait quand même que je vous montre le rendu du vernis appliqué de mon vernis chic (heu ?) et choc.
Alors, je sais que certaines Talibans de la manucure passent parfois lire ces lignes, je vous remercie donc, très chères, de ne pas hurler à la pollution visuelle à cause de mon application vite-fait-plus-ou-moins-bien-fait de la chose, j'avais quand même un peu autre chose à faire de mon dimanche que de laisser sécher trois plombes entre les couches.

mimines

Si, en vrai, ça rend vraiment fluo comme les Stabilos, mais c'est supra dur à rendre en photo !


Liste des courses pour les fluo-addicts :
* Version rose : Dior Paradise, édition éphémère, vendu avec une laque Top Coat qui renforce le brillant et la couleur.
A noter que dans les autres éditions éphémères, il existe un orange Aloha, ultra flashy, mais pas "fluo" à mon sens, contrairement à ce qui est revendiqué sur le flacon.
* Version orange : Toma, une marque inconnue au bataillon, trouvée chez PopMarket, 50, rue Bichat, 75010 Paris.

vernis


2 maillots, 1 fille, 10 justifications

11 juillet 2011

Princesse Tamtam Maillot bain

Cette année, j'ai fait très peu de folies pendant les soldes. Et pour cause, puisque j'ai préféré acheter deux maillots de bain... non soldés. Oui. Mon sens inné des affaires est proprement fascinant, je sais.
Puisque vous insistez, voilà malgré tout dix excellentes raisons d'avoir pourtant craqué :

* Je n'en ai pas BESOIN à proprement parler. Plutôt ENVIE. C'est important, les envies. Et si on n'achetait que par réel besoin, d'une, ça se saurait, et de deux, les blogs mode auraient mis la clé sous la porte depuis belle lurette.
* Puisque le poste vacant à la tête du FMI m'a échappé, je peux quand même décider toute seule de ce que je fais de mon argent.
* Je voulais être color-block à mort sur la plage cet été.
* Je n'avais pas de maillot forme bandeau. Or, pour un bronzage uniforme et un décolleté non zébré, c'est un peu le minimum.
* Et puis, bleu, j'avais pas non plus.
* Enfin, si, mais pas PILE ce bleu là. Alors bon...
* Ca fait des années que je fantasme sur un maillot triangle jaune canari. Depuis que j'ai vu (et re-re-revu) durant mes années collège Mon Père, ce Héros, avec Marie Gillain âgée de quinze ans. Elle se trimballe quasiment tout le film en short en jean et maillot jaune, et je trouvais ça d'une allure folle.
* Et puis franchement, je ne vais quand même pas mettre un maillot de bain rouge à Malibu Beach ! Vous me prenez pour qui ?
* J'ai un peu abusé du sandwich aux nouilles, donc forcément, les mini-bikinis de l'an dernier... comment dire ?
* Quoi la robe verte ? Ah oui... ah tiens... elle a du se faufiler par mégarde dans le sac à la caisse. Je ne vois que ça comme explication.

 

Instantané #7 - Road Tripping

04 juillet 2011

2011 sera résolument l'année des voyages qui me tiennent à coeur ! Après la découverte du paradis Maldivien en mars dernier, c'est vers la Californie que nous nous envolerons dans un mois, pour un périple de trois semaines dans tout le grand ouest américain.

photo(1)


Au programme, entre autre :
* La côte ouest de San Francisco à Los Angeles : Monterey, Carmel, Big Sur, San Luis Obispo, Santa Barbaraaaaaaa (je vous dirai pourquoi, j'ai le mal de vivreuuu)*...
* Les grands parcs nationaux : Grand Canyon, Bryce Canyon, Death Valley, Lake Powell, Antelope Canyon, Zion, Monument Valley, Yosemite...
* Les strass de Las Vegas et les Palaces-Casino du Strip

A un mois du grand départ, toutes les étapes du parcours sont décidées, tous les hotels bookés (période de grande affluence oblige, impossible de s'y prendre au tout dernier moment), la Jeep Cherokee réservée (et là, Chéribibi se marre en douce parce que je lui ai demandé trois fois le nom de la caisse, pour ne pas écrire juste "voiture").
Il ne reste plus qu'à dévorer en détails les guides pour y noter toutes les astuces, les bons plans, les tips qui rendront notre voyage plus agréable encore. Et puis aussi, préparer la playlist qui tournera en boucle dans la voiture.
Les préparatifs, presque le meilleur dans un voyage prévu (et souhaité depuis siiiiii longtemps !).

Je commence à faire chauffer la mini-caméra et l'appareil photo, et je compte les jours ! J-33 avant le grand départ...

* Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, évidemment... :-)