Gin Fizz

Bulles de vie...

Stop in the name of mode (réédition imposée)

03 août 2011

StopBien. J'ai longtemps mordu ma langue avant de (re)publier l'article ci-dessous, mais apparemment, l'heure est grave. Compte tenu des quelques derniers jours de beau temps estival et de mon observation accrue de la population masculine, force est de constater que les leçons dispensées ici dans le passé n'ont pas été bien retenues par tous.
Je recommence, donc, pour les gens du fond qui n'écoutaient pas. Mais c'est la dernière fois que je vous mets en garde, qu'on soit bien clair là dessus.

Messieurs, votre heure est venue. Jouez hautbois, résonnez musettes, voici la liste des mochetés vestimentaires que vous serez bien mignons de me bazarder fissa de votre collection de fringues, si vous voulez qu'on continue à se parler vous et moi. Non parce que bon, je veux bien être gentille et fermer les yeux sur certaines choses, mais il y a des limites à tout, quand même.


La chemise à fleurs :
Chemise MagnumA moins de vous rendre à un bal masqué (ohé ohé) et avoir pour objectif de vous déguiser en Carlos, la chemise à fleurs doit rester à l'endroit qui lui est le plus profitable, à savoir le magasin de fringues ringardes de toute station balnéaire over-touristique.
Si l'erreur a déjà été commise (et la chemise achetée), on n'enfonce pas le clou plus que de raison, et on laisse cette délicate petite chose au fond du placard, tout au fond, jusqu'à ce qu'on ait oublié qu'elle existait.
Messieurs, je me dois d'être bien claire sur ce point : la chemise à fleurs, en 2011, c'est un truc qui relève du juridique. De très lourdes sanctions sont prévues au code pénal de la mode pour quiconque oserait agresser les passants avec de tels imprimés fautifs. C'est vrai ça, qu'est-ce qui te prend, doudou, dis donc ?


BirkLes Birkenstocks :
Non. C'est non. Point barre. Vous avez vu la tronche que ça a ? Vous avez vu la dégaine que ça vous fait ? Faut-il encore que je développe ? Bien. Sujet suivant.


La chemisette à manches courtes :
ChemisetteDans le genre petit-cadre-moyen-habillé-pour-l'été, la chemisette à manches courtes est ce qui se fait de pire, sachez-le. Déjà que vous n'êtes pas bien gâtés, à devoir vous habiller en costard cinq jours sur sept, mais s'il faut en plus massacrer le tout avec ces petites chemisettes de premier de la classe, l'avenir fashionistique de la France est foutu, je vous le dis tout net.
Donc merci, mais on garde les manches longues. Eventuellement, pour faire rock, on va bosser en t-shirt sous sa veste le vendredi. Là, les manches courtes sont permises.
Quoi, qu'est-ce que j'entends ? Vous avez trop chaud en chemise classique ? Ah mais alors là, j'en ai rien à secouer. D'une, à ce rythme-là, vous allez bientôt demander à venir bosser en bermuda. Et de deux, est-ce que nous, on se plaint du froid quand on doit sortir en tailleur-jupe en plein décembre ? Non. C'est bien ce qu'il me semblait. Donc soit vous faites une pétition couillue auprès de BigBoss pour réclamer la clim au bureau (ça marche très bien. Perso, je bosse toujours en doudoune devant l'ordi alors qu'il fait 30 degrés dehors), soit vous assumez le risque du look 'enfant d'honneur au mariage de tata Gisèle'. Mais qu'on ne vienne pas chouiner dans mes jupes quand aucun client ne vous confiera son contrat. Vous saurez à quoi ça tient.


La banane :
bananeOui, alors franchement, c'est bien gentil de critiquer les gonzesses et le bordel de leur sac à main, mais si c'est pour nous ressortir ce vieux truc immonde des années 80's pour y  ranger votre bordel à vous dès que la veste de costard et ses poches XXL ne sont plus là pour vous venir en aide, merci, mais au secours, quoi. Non, sérieusement les gras, vous ne pouvez pas nous faire ce coup-là.
Donc hop, on allège. Les papiers d'identité, une carte bleue, et le portable. Basta. Au mieux, vous pouvez toujours faire les yeux doux à votre belle pour qu'elle garde votre porte-feuille dans son sac (mais elle aura le droit de vous envoyer bouler sévère, rapport à toutes les fois où vous avez gueulé que son sac était trop lourd).
Au pire, vous vous passerez quelques heures de votre super portable 'blou-touss', c'est pas la mer à boire. De toute façon mes chéris, l'Iphone et le Blackberry dernier cri, c'est totally incompatible avec la banane. Il y a des choses avec lesquelles faut pas déconner, je veux dire...


Le total look blanc :
WhiteNon mais sérieusement ? Vous vous croyez dans les Cyclades, là, peut-être ? Ou sur un terrain de pelote basque ? A moins de faire partie de la génération Eddie Barclay et de vous taper un trip revival "soirées white à Saint Trop'", le total look blanc, c'est niet. N'est pas Henri Salvador qui veut.
Maintenant, évidemment, si vous voulez vraiment ressembler à un vieux beauf de soixante berges taquinant la midinette aux terrasses de café, on peut en rediscuter.



Commentaires sur Stop in the name of mode (réédition imposée)

  • Victime de la mode telle est son nom de code

    Moi je dis chacun s'habille comme il veut apres le plus dure c'est d'assumer se qu'on porte le probleme c'est que beaucoup assume ce qu'il porte. On critiquera toujour la façon de s'habiller de l'autre.

    Posté par micahuéte, 03 août 2011 à 18:02 | | Répondre
  • micahuète > ok... faut-il que je répète à nouveau que ce genre de billet est avant tout du second degré ? ;-)

    Posté par Katia, 03 août 2011 à 22:34 | | Répondre
  • La chemise à fleurs peut à la rigueur être gardée pour faire la peinture/le jardin/la plomberie (elle ne devrait pas résister longtemps de toute façon)
    j'aurais ajouté le sac pour homme à la liste, c'est franchement atroce
    en revanche je suis pour la réhabilitation de la chemisette ; le couple tee-shirt + veste je n'aime pas ; ça doit être une question de génération.... Mais attention, la matière doit être belle et la coupe aussi !

    Posté par Marie-Christine, 04 août 2011 à 11:50 | | Répondre
  • Ou alors...

    L'idée qui marche plutôt bien, c'est de le laisser aller au bureau avec l'un des ces accessoires (ou tous si vraiment c'est son look) et en général à la fin de la journée, ledit accessoire par aussitôt à la poubelle (les secrétaires ne font pas dans la dentelle au travail de mon homme!!!). Par contre, je comprends que la chemise à manches longues soit un peu lourde à porter vu les chaleurs (enfin je parle pour nous les gens du sud...)alors bon la chemisette c'est moins dramatique!!!

    Posté par Roxinette, 05 août 2011 à 11:08 | | Répondre
  • je découvre ton blog, j'adooore cet article!! trop drôle!
    Et ton périple "states" pfff... trop fort!! je bave devant tes photos! Nous passons faire notre coyage de noces la bas, et quand je vois ton "compte rendu", je me dis qu'on ne se trompe pas!!!

    Posté par Marlène, 23 octobre 2011 à 22:49 | | Répondre
  • Ca fait plaisir, mon copain ne met rien de tout ça :)
    Moi le pire que je deteste, c'est bien les Les Birkenstocks Hihi. Mais beaucoup d'homme en ont, c'est bizar. J'ai souvent remarqué que les touristes en portaient beaucoup ^^ Genre au Mont Saint michel surtout ^^

    Posté par Elo, 03 février 2012 à 17:01 | | Répondre
Nouveau commentaire