Gin Fizz

Bulles de vie...

Je m'voyais déjà en haut de l'affiche

11 décembre 2013

Cours_de_the_a_tre

Il faut quand même que je vous raconte. A la rentrée dernière, prise d'une subite pulsion, je suis allée m'inscrire à un cours de théâtre. Voilà des années lumière que je repoussais le truc, malgré une envie indéniable d'aller brûler les planches, et toutes mes excuses étaient très valables : pas le temps / pas trouvé de cours près de chez moi / j'y arriverai jamais / je suis trop coincée / non non, je ne veux pas jouer à poil comme c'est, semble-t-il, à la mode en théâtre contemporain. (Ne rayer aucune mention inutile).

Et puis finalement, en septembre dernier, boostée par je ne sais quelle force nouvelle, j'ai poussé la porte du petit studio qui accueillait un cours "grands débutants". La salle ne paye pas de mine, et là, sous les néons blafards, regroupés dans un coin, une dizaine de petites têtes se sourient timidement les uns aux autres. Présentations d'usage et motivations de chacun à s'inscrire à un cours de théâtre. Le discours est sensiblement le même pour tous : se faire plaisir, prendre confiance, gagner en aisance devant un public, placer sa voix, s'a-mu-ser. OK, ca va, on est sur la même longueur d'ondes. (J'veux dire, personne pour briguer le prochain César, donc).

Les choses sérieuses commencent. Echauffement du corps (on joue à chat. Littéralement) et de l'esprit (répétition des prénoms de chacun avec une rime associée différente à chaque fois. Autant dire que dans ce cas, on préfère s'appeler Katia que Raoul, ça laisse plus de marge de manoeuvre). Puis batterie de petits exercices pour faire connaissance et se donner confiance. A la fin du premier cours, mimer une chaussette sale, un plat de pâtes carbonara ou un cintre n'a plus de secret pour moi. Démo sur demande. (Très cher).

Petit à petit, séance après séance, les exercices deviennent plus complets, plus complexes. "Vous allez me mimer votre côté diabolique et démoniaque, à la limite de la folie, puis avec ou sans transition, votre côté angélique et pur". Gné ? Genre là tout de suite, faut que je mette à hurler comme une harpie et à agiter bras et cheveux dans le désordre complet en grognant comme un chien enragé ? Mais... c'est à dire... enfin... est-ce qu'on peut s'enfiler un petit Martini cul sec (ou trois) avant de se lancer ?

Se faire violence, accepter de jouer le jeu, se lancer sans (trop) réfléchir et laisser parler son moi intérieur. Ou plutôt, savoir faire taire son moi public, celui qui fait qu'on sait se tenir en société, garder les apparences et donner le change. Redevenir, le temps d'un exercice, un enfant sans complexe, sans jugement, sans inhibition. Facile à dire, hein ?

Dernièrement, quelqu'un a eu la bonne idée complètement masochiste de nous filmer durant nos répétitions, "pour mieux se rendre compte des points d'amélioration à bosser". Ah oui, je confirme, on s'en rend nettement mieux compte, après visionnage du bidule. Quel supplice de se regarder jouer soi-même ! Quelle horreur d'entendre sa propre voix pas du tout placée comme on l'imaginait. J'en ressors personnellement avec une envie de chialer un grand coup devant ma prestation. Un vague souvenir des séances d'humiliation offertes par la coach Raphaëlle Ricci aux élèves de la Star Ac' en débrifant les fameux Primes. (Oui, je regardais la Star Ac'. Ca pose un problème à quelqu'un ?)

Mais à ce qu'il parait, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Ou un truc dans ce goût-là. Je ne peux QUE progresser, et surtout, je m'amuse, et c'est bien là l'essentiel.

Vous voulez savoir le plus drôle ?
Il est prévu qu'on présente un spectacle à la fin de l'année.
Oui. Un S.p.e.c.t.a.c.l.e. Ecrit, imaginé et mis en scène par nous, les élèves.
LOL de feu.
J'arrive déjà pas à jouer mon bout de scène de façon convaincante alors pour le spectacle complet avec rideau rouge, costumes et tout le barnum, vous êtes bien mignons, mais on s'en reparlera plus tard, hein.

A vrai dire, non, on ne s'en reparlera pas. J'ai d'ailleurs soigneusement prévu de ne PAS y inviter ma famille et mes amis... Faut pas trop déconner, j'ai une réputation à tenir, moi, les gars.


Commentaires sur Je m'voyais déjà en haut de l'affiche

    "mimer une chaussette sale, un plat de pâtes carbonara ou un cintre" Je PLEURE de rire (mais je compatis quand même, hein !).

    Posté par deedee, 11 décembre 2013 à 12:58 | | Répondre
    • Oui, oh, dis donc, je sens bien que tu te moques, quand même, hein... :)

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:33 | | Répondre
  • oui, j'ai toujours trouvé que ça demandait un certain courage, de se lancer comme ça devant les autres ! Bravo !
    et bon courage pour le chpektacle !

    Posté par Pocahontas, 11 décembre 2013 à 14:33 | | Répondre
    • Ouais, bah le chpektacle, comme tu dis, faudrait encore commencer à l'écrire, avant de le jouer... V'là aut' chose.

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:34 | | Répondre
  • Bravo, parce que moi aussi, ça me tente depuis longtemps mais j'ai jamais osé franchir le cap ! Peur d'être nulle et ridicule.
    Et je comprends qu'on n'ait pas trop envie de jouer devant ses potes, c'est comme si on leur montrait une autre facette de nous.

    Posté par souris verte, 11 décembre 2013 à 15:56 | | Répondre
    • Merci. Je crois que j'ai finalement toujours peur d'être nulle et ridicule, mais je l'assume mieux. (sauf devant mes potes, donc).

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:35 | | Répondre
  • C'est très audacieux de se lancer à nos âges, bravo, sois fière! Secrètement j'aimerais aussi m'essayer au théâtre. J'ai fait du chant pendant un an ça m'a fait beaucoup de bien aussi. Se voir, s'entendre autrement, ça remue des choses mais perso ça m'a fait avancer plus qu'en dix ans. Bon je te force pas mais : je pourrais venir ????

    Posté par Nanikaa, 11 décembre 2013 à 21:09 | | Répondre
    • Oh, le chant, j'adore aussi. Si ca ne tenait qu'à moi, je prendrai aussi des cours de chant (mais bon, les sous, tout ça...). J'avais fait de la chorale, un temps, et c'était super bien !
      (quoi, si tu pourras quoi faire ??? je ne t'entends pas bien...)

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:36 | | Répondre
  • On ne veut jamais que la famille et les amis viennent. Et au final, on est heureux qu'ils soient là pour nous soutenir! Tu nous rediras si tu fais le rêve que je faisais chaque veille de spectacle (danse classique pour moi): au choix, habillée devant une salle totalement vide ou nue devant une salle bondée.

    Posté par Béné, 11 décembre 2013 à 22:16 | | Répondre
    • Je sais pas. Me souviens d'une compet de gym, jeune (13 ans), où j'avais tanné ma mère pour m'accompagner, et au moment M, je lui ai demandé de repartir. J'avais finalement pas envie qu'elle reste...

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:37 | | Répondre
  • Ton article me rappelle ma première (et unique) expérience au théâtre. Chaque cours était une épreuve même si ce n'était pas filmé. Nous avons mis en scène notre propre spectacle pour une représentation en fin d'année. Vu que j'avais trop honte, que je devais interpréter une gamine de 9 ans, je n’en ai parlé à personne. Et de fait... personne de mes amis n'est venu. Je l'ai TELLEMENT regretté. Car oui, j'étais nulle, mais j'étais tellement gonflée d'énergie et fière de l'avoir fait en sortant de la représentation que j'aurais aimé le partager avec quelqu'un, m'entendre dire "bravo". Du coup d'est devenu un vague souvenir, je suis sûre que ça aurait été plus présent dans mon esprit si ce souvenir avait été partagé. Un conseil : fais venir tes amis qui ne te jugeront pas :)

    Posté par Brune, 11 décembre 2013 à 22:56 | | Répondre
    • Oui, oui, je sais bien... On verra en temps voulu, je pense. Déjà, quand je serai contente de ce que j'arrive à faire, ce sera plus facile à partager avec mes proches.

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:38 | | Répondre
  • Oh, je trouve ça génial d'avoir enfin osé t'inscrire à quelque chose qui te tenait à coeur ! Comme quoi, à tout âge, on peut entreprendre de nouvelles choses (attention, je te traite pas de vieille, je ne me permettrais pas !).

    Posté par estella_doug, 12 décembre 2013 à 10:52 | | Répondre
    • Tu sais, si je m'écoutais (et si j'avais gagné au loto), je prendrais des cours de chant, de guitare, d'espagnol, de PAO et de cuisine.
      C'est sur ma Big List en tout cas :)

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:39 | | Répondre
  • Les pestacles c'est rigolo... moi qui fait du cabaret jazz, l'année dernière on faisait les femmes de ménages (avec blouses et collant résille) qui devenaient super sexy (avec un jetée de blouse digne de kim basinger ou autre) on a le trouillomètre à zéro (alors on s'enfile en coulisse un (ou 2, ou 3...) rhum coca), on ne se pose pas de question même si son chéri est dans la salle et on s'amuse. Après on est fière comme artaban (on se dit que finalement y'a 15 ans on aurait pu présenter le casting de la star ac') et puis son chéri qui dit c'est pas mal (bon y'a toujours un mais qui traîne mais j'ai l'oreille sélective ;-)), c'est cool et du coup on remet ça chaque année (pin up pour moi le pestacle). Allez laisse les gens venir , éclate-toi .
    Bises

    Posté par Roxinette, 12 décembre 2013 à 11:50 | | Répondre
    • Oh, sans déc, tu fais du cabaret !!!?? Génial ! ALors ça, typiquement, j'oserai jamais. (Ca me rappelle mon cours d'essai de Pole Dance, qui m'avait au moins donné l'idée d'un article pas piqué des vers : http://ginfizz.canalblog.com/archives/2006/11/06/3092668.html

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:42 | | Répondre
      • On rigole bien quand on met les talons, c'est vrai que quand la prof fait le mouvement on trouve ça facile et sexy en diable, quand je m'y colle c'est moins ça mais bon...Et puis l'année dernière après le jeté de blouse on a eu des sifflets d'hommes en rut, alors a veut dire qu'on était sexy non? (bon ok c'étaient nos maris ;-))

        Posté par Roxinette, 16 décembre 2013 à 11:59 | | Répondre
        • C'est marrant, ca me fait penser au film "The Full Monty", ton truc. Avec la scène finale trop mignonne (les femmes de chacun qui hurlent et sifflent)

          Posté par Katia_, 16 décembre 2013 à 21:14 | | Répondre
          • Ben c'est un peu ça sauf qu'on est vachement plus belles et sexy qu'eux ;-) ( en toute modestie of course)

            Posté par Roxinette, 16 décembre 2013 à 21:27 | | Répondre
  • Heu... c'est quoi "cher" pour voir le mime de la chaussette sale ? Parce que franchement, je sais pas comment faire, moi, alors j'aimerais bien avoir une vision ^ ^

    Posté par estef83, 12 décembre 2013 à 20:30 | | Répondre
    • Laisse tomber, ca veut dire CHER. Genre même si tu gagnes à l'euromillion, tu peux pas te le permettre. :)

      Posté par Katia_, 12 décembre 2013 à 20:43 | | Répondre
  • Merde, j'aurais bien vu l'imitation de la chaussette sale, moi. J'ai fait du théatre quand j'étais au lycée, j'aimais beaucoup ça, mais bon, je crois qu'à un moment, j'ai du choisir entre mes 24587 activités et j'ai lâché le theatre. C'est dommage, pendant ma derniere année, j'avais entre autres joué la voile d'un navire (on était dans le theatre bien contemporain)(mais j'étais pas à poil).

    Posté par Camille, 14 décembre 2013 à 04:12 | | Répondre
    • Oh, la voile d'un navire... ah... bah... j'ai beau essayer de visualiser... j'y arrive pas.
      (Ou alors, t'avais super mal au dos à la fin, non ?)
      :)

      Posté par Katia_, 16 décembre 2013 à 21:15 | | Répondre
Nouveau commentaire