Gin Fizz

Bulles de vie...

Qu'est-ce que tu lis, doudou, dis donc ? #4

09 juillet 2014

lectures 4

Oui, oui, 3 billets en 3 semaines, vous ne rêvez pas, je tiens la forme olympique ! (enfin, comparé à mon rythme habituel...). Forcément, les vacances (les vraies) arrivent, et avec elles le ralentissement obligé des parutions et petites nouvelles partagées ici. Mais pas de panique, je vous laisse avec deux chouettes pistes de lecture pour vos séances transat ou hamac.

* La Singulière tristesse du gâteau au citron, d'Aimée Bender.

* Le pitch : Rose a 9 ans. Le jour de son anniversaire, en mordant dans son gâteau, elle réalise qu'elle possède le don de ressentir les émotions et l'humeur de la personne qui a cuisiné ce qu'elle mange, ainsi que la provenance très détaillée de chaque ingrédient utilisé. Un don, vraiment ? Ou un fardeau ? Difficile de continuer à savourer chaque bouchée et à apprécier le monde tel qu'on le connaissait, quand chaque repas se transforme en véritable livre ouvert sur les pensées les plus intimes de ses proches.

* Mon avis : Surprenant, plein de douceur et de tendresse, voilà un livre qu'on referme avec une pointe de tristesse. Tristesse de quitter ces personnages, et particulièrement cette petite Rose, auxquels on s'attache, et tristesse de n'avoir que son imagination pour conclure et comprendre le livre, l'auteur laissant à ses lecteurs leur libre interprétation. Voilà en tout cas une très jolie fable, à la fois cruelle et poétique, sur le passage à l'âge adulte. Grandir dans une famille aimante, mais où les non-dits et les secrets prennent beaucoup trop de place. Grandir et s'affranchir du regard des adultes en en devenant une. Quelques pages tristes de nostalgie, et beaucoup d'émotion, jusqu'aux dernières lignes.

Avis aux amateurs de rationnel et aux cartésiens, passez votre chemin. Il faut, pour apprécier ce roman, une grande dose d'imagination et de fantaisie, et une belle ouverture d'esprit. J'ai acheté ce livre un peu par hasard, par coup de coeur sur le titre et la couverture acidulée qui m'a semblée pétillante (à quoi ça tient, une vente de best-seller, hein...), et je n'ai pas regretté d'avoir découvert un style de lecture auquel je ne suis pas habituée. J'aimerais d'ailleurs connaître votre avis, si toutefois vous l'avez lu.

* Le Passager, de Jean-Christophe Grangé.

* Le pitch : A la faveur d'un événement un peu brutal, Matthias découvre qu'il souffre de "fuites psychiques", qui lui font perdre en un claquement de doigt tout souvenir sur son identité et ses origines. Dans le viseur de la police suite à un crime auquel il pourrait être lié (en tout cas, tout porte à le croire) mais dont il n'a aucun souvenir, il n'a pas d'autre choix, pour s'innocenter, que de fuir sur les traces de son passé, et de remonter le fil de ses identités précédentes, jusqu'à comprendre réellement qui il est.

* Mon avis : Honnêtement, présenté comme ça, le pitch fait moyennement envie, je vous l'accorde. Difficile de résumer ce gros pavé en quelques phrases vendeuses. Mais voilà en tout cas un bon polar bien ficelé (Grangé connait bien les méthodes du thriller, et sait remarquablement y faire) qu'on dévore sans avoir envie de s'arrêter. De Bordeaux à Marseille, Nice ou Paris, on suit le héros dans sa quête d'identité, on cherche avec lui à comprendre les crimes et autres joyeusetés qui parcèment son parcours, on révise les grands classiques de la mythologie grecque, dont s'inspire le Tueur pour commettre ses infamies, on apprend quelques termes de psychanalyse (qu'on oubliera aussi sec, mais on se sent savant l'espace d'un instant), et on boulotte les pages aussi vite qu'un pot de Nutella un soir de pluie.

Dommage, comme souvent, la fin est un peu bâclée (trop grosse pour être honnête, on en attendait plus et mieux après toute cette longue quête), mais je vous confirme que ce bouquin fait remarquement le job si vous cherchez un polar qui prend bien la tête (au sens positif) et que vous n'aurez pas envie de quitter. Ce n'est pas inoubliable (d'ailleurs, moi qui l'ai lu il y a quelques semaines, j'ai déjà zappé pas mal de choses), mais ce qu'on lui demande, c'est de nous faire passer quelques jours agréables en compagnie de personnages intriguants. Et là, bingo !

Posté par Katia_ à 09:52 - Melting-Po(s)t - Commentaires [18]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Qu'est-ce que tu lis, doudou, dis donc ? #4

    J'ai lu le Granger, et en retire le même sentiment que toi. Un peu déçue par la fin bâclée, mais effectivement on a envie de savoir le fin mot de tout ça, et ça se lit sans difficulté.
    L'autre livre a l'air sympa, et c'est bâti une idée formidable au départ. A voir, peut-être, mais je viens de faire le plein de livres, ce sera pour plus tard !

    Posté par pocahontas, 09 juillet 2014 à 14:45 | | Répondre
    • Oui, c'est le propre des bons polars qu'on engloutit en un rien de temps, mais qu'on oublie aussi sec, passé au livre d'après. Pas grave, on pourra le relire, on aura à nouveau tout à découvrir :)

      Posté par Katia_, 09 juillet 2014 à 22:02 | | Répondre
  • J'avais beaucoup aimé le JC Grangé moi aussi, même si rien ne détrônera le Serment des Limbes du même auteur selon moi :D
    Au fait, tu as terminé Le Maître des Illusions de Donna Tartt ?

    Posté par Jade, 09 juillet 2014 à 15:36 | | Répondre
    • Ah, pas lu le Serment des Limbes, je me le note dans un coin, tiens...
      Le Donna Tartt, j'avoue, j'ai laissé tomber... L'anglais, même si je voulais faire des efforts, était vraiment haut niveau et dans un style très châtié. Déjà que l'histoire est compliquée, mais l, j'ai lâché l'affaire, c'était plus du plaisir de lire mais du boulot. Tant pis...

      Posté par Katia_, 09 juillet 2014 à 22:04 | | Répondre
  • j'ai lu le passager et j'ai eu le même ressenti que toi, fin un peu bâclée mais c'est un bon roman tout de même ! l'autre livre que tu présentes me fait très envie, je vais je pense me l'acheter prochainement.

    Posté par Badgeekette, 09 juillet 2014 à 16:17 | | Répondre
    • C'est quand même étrange cette façon que les auteurs de polars ont souvent de bâcler leur fin, non ? A croire qu'ils bossent comme des fous sur l'intrigue, pendant des pages et des pages, et puis d'un coup, pfffiouuuut, ras le bol, tiens voilà ça se termine comme ça, merci, salut !
      Tu me diras ce que tu as pensé du Aimée Bender si tu l'achètes :)

      Posté par Katia_, 09 juillet 2014 à 22:05 | | Répondre
  • Dis donc, il y a un joli cendrier à côté des bouquins sur la photo ! ;)

    Posté par Pocahontas, 10 juillet 2014 à 11:16 | | Répondre
    • Quel sens de l'observation, vous ! :)

      Posté par Katia_, 10 juillet 2014 à 14:19 | | Répondre
  • Mythologie grecque ? je vais peut-être me laisser tenter alors

    Posté par Marie-Christine, 10 juillet 2014 à 12:39 | | Répondre
  • Ah oui, ça fait pencher la balance ? :)
    Bon, c'est pas non plus l'essentiel de l'histoire, mais l'auteur est super renseigné, donc on apprend ou révise aussi des trucs en lisant...

    Posté par Katia_, 10 juillet 2014 à 14:20 | | Répondre
  • Bonjour Katia,
    Cela fait maintenant pas mal de temps (année !!) que je vous suis, et je me décide enfin à poster un commentaire :-). Je suis une inconditionnelle de Granger (je les ai tous lu) et c'est pour moi chaque fois pareil : l'intrigue est une merveille qu'on a pas envie de lâcher, c'est toujours documenté donc on en ressort moins bête (c'est toujours ça de pris) mais alors chaque fois la fin est très décevante, bon maintenant je le sais et fais avec :-). Celui qui m'a marqué le plus chez Granger est le "Vol des cigognes".
    L'autre livre à l'air vraiment sympa, merci pour le tuyau.

    Posté par Bouclette75, 18 juillet 2014 à 10:33 | | Répondre
  • Bonjour Bouclette,
    Ravie de vous voir enfin sortir du bois, alors... :)
    J'ai l'impression que les fins bâclées et décevantes sont souvent le lot commun des polars, non ? J'ai peu d'exemples de fins qui m'ont laissée bouche bée, en fait...
    J'ai lu aussi le Vol des Cigognes il y a trrrrrrèèèèsss longtemps, j'en ai gardé un très vague souvenir, mais je pourrais le relire sans me gâcher l'intrigue, me souviens plus du tout !
    A bientôt dans les commentaires alors ? :)

    Posté par Katia_, 18 juillet 2014 à 11:09 | | Répondre
  • Ça y est je les ai ;-)

    Posté par Roxinette, 25 juillet 2014 à 09:46 | | Répondre
    • Oh cool ! J'espère que tu ne seras pas déçue de mes conseils !!

      Posté par Katia_, 25 juillet 2014 à 10:47 | | Répondre
      • Je te dirai ça

        Posté par Roxinette, 25 juillet 2014 à 14:52 | | Répondre
        • Le gâteau au citron m'a déçue car j'aurais aimé aller plus en détail, j'ai trouvé qu'elle avait trop survolé un sujet qui me paraissait fantastique.
          Grangé, ben c'est toujours un peu pareil mais on le lit facilement.

          Posté par Roxinette, 11 septembre 2014 à 12:32 | | Répondre
  • Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses....Que du bonheur !! Merci
    voyance par mail gratuite - http://www.rosie-voyance.com

    Posté par Miranda, 25 août 2014 à 12:23 | | Répondre
  • J'ai lu aussi le premier, et comme toi j'ai bien aimé ce roman un peu spécial
    http://les-blablas-de-vivi.over-blog.com/2014/11/la-singuliere-tristesse-du-gateau-au-citron.html

    Posté par vivi, 19 janvier 2015 à 15:50 | | Répondre
Nouveau commentaire