Gin Fizz

Bulles de vie...

Fille à papa ?

22 octobre 2014

coquette
Babygirl a choisi toute seule son premier livre "Monsieur-Madame". Ca promet...

Au quatrième mois, elle a pris la sonde de sa main gantée, l'a posée sur mon ventre, a regardé l'écran du monitoring, puis m'a dit "c'est une petite fille, aucun doute là-dessus !". Et j'ai senti comme un bond dans mon coeur, parce que c'était ce que je voulais entendre depuis le début de ma grossesse...

Une fille. Une p'tite meuf, une mini-moi. Une croquette qui aurait les mêmes bouclettes que sa maman (bingo), et si possible pas la même pilosité que son papa (pas bingo). Mais surtout, au delà de l'apparence physique, des tenues de poupée et des coiffures à inventer, la possiblité d'une relation mère-fille à construire pas à pas, chaque âge recelant son petit lot de tendresse et de conflits.

On m'avait dit "tu verras, vers l'âge de deux ans, elle n'en aura que pour son père, et tu n'existeras plus !". Le compte à rebours est lancé. Alors je mesure les mois qui me séparent encore de l'échéance terrible, et je savoure.

Je savoure notre complicité quand je suis la seule à comprendre son baragouin de bébé, pourtant très réfléchi selon elle. Je savoure ces couchers où elle réclame maman pour lui chanter la chanson des poules, alors que papa la connait par coeur aussi. Je savoure ces moments de fatigue, de détresse ou de pleurs où il n'y a que dans mes bras que ma croquette semble vouloir être consolée.

Bon, j'admets que je savoure un peu moins ces réveils nocturnes, éjectée brutalement du lit par des beuglements hurlant mon nom, lorsque la mini fait un cauchemar (ou un caprice ?) et réclame un câlin. Moi, à quatre heures du matin, je n'aime personne. Je dors.
Tout comme je pourrais me passer de son besoin intempestif de ME montrer un truc vraiment vital (comme... un auto-collant semi-déchiré par exemple), pile poil lorsque je suis... disons... occupée à rendre à la nature l'excédent de ses bienfaits (et où j'aimerais donc être peinarde deux minutes, si c'est pas trop demander).

Mais oui, de façon générale, je profite autant que possible de toutes ces manifestations d'amour inconditionel, et son petit cou aux effluves de Mustela me fait vite oublier les menus désagréments.

Et je sais, je sens bien, par moment, que déjà, son papa gagne du terrain sur moi. Quand ils s'assoient tous les deux côte à côte pour (re)(re)(re)lire Tchoupi et Babar, et qu'elle repousse doucement mais fermement ma main qui recoiffe ses bouclettes, l'air de dire "t'es gentille maman, mais tu vois bien que c'est pas le moment !".
Ou quand vient l'heure du bain, et qu'elle manifeste haut et fort que c'est avec papa qu'elle veut jouer et éclabousser toute la salle de bain, là où maman se lasse vite du pistolet à eau et râle fort que "hé ho, c'est pas toi qui passe la serpillère ensuite".

Un jour prochain viendra où ma petite fille me repoussera au profit de son père, évitera mes bras et mes câlins, et piquera des crises de nerfs pour des motifs anodins. Ce jour là, on me dira "c'est rien. Ca va passer. L'Oedipe, tout ca...", mais mon petit coeur de maman se serrera, inévitablement.

Alors en attendant, je savoure. Je savoure...

Posté par Katia_ à 16:38 - Mum-to-be / To be Mum - Commentaires [38]

Commentaires sur Fille à papa ?

    "occupée à rendre à la nature l'excédent de ses bienfaits"
    si j'ai le droit je la ressortirai celle-là, j'l'aime bien...

    Posté par La Nana, 22 octobre 2014 à 17:36 | | Répondre
    • fais-toi plaisir, je t'en prie :)

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:18 | | Répondre
  • On m'avait dit tout ça, aussi, et finalement a trois ans moins quelques jours je reste a la 1ère place, tellement que parfois ça m'attriste, perce que soyons claires, je suis la seule a avoir le droit de l'habiller, a lui faire le dernier câlin dans son lit, mais je suis aussi la seule a avoir le droit de la torcher ou de la déshabiller après un accident nocturne, et ça va jusqu'à repousser son papa qui veut lui faire un câlin ou a dire "moi j'aime toi maman, pas papa". Elles savent y faire les ingrates ! ;-)

    Posté par Anne Claire, 22 octobre 2014 à 21:59 | | Répondre
  • On m'avait dit tout ça, aussi, et finalement a trois ans moins quelques jours je reste a la 1ère place, tellement que parfois ça m'attriste, perce que soyons claires, je suis la seule a avoir le droit de l'habiller, a lui faire le dernier câlin dans son lit, mais je suis aussi la seule a avoir le droit de la torcher ou de la déshabiller après un accident nocturne, et ça va jusqu'à repousser son papa qui veut lui faire un câlin ou a dire "moi j'aime toi maman, pas papa". Elles savent y faire les ingrates ! ;-)

    Posté par Anne Claire, 22 octobre 2014 à 21:59 | | Répondre
    • Oh la la, je ne trouve ton com que maintenant, il était coincé en spam (et je ne vais jamais y jeter un oeil, diantre)...
      Ah oui dis donc Cloclo a la dent dure contre son père ! J'ai beau "craindre" un peu le revirement d'amour, je n'aimerais pas pour autant qu'elle en laisse un des 2 sur le carreau, lui ou moi. Ca fait forcément souffrir un petit coeur de parent, ça... :(

      Posté par Katia_, 19 novembre 2014 à 16:24 | | Répondre
  • Tellement d'accord avec toi Katia qd Alix répète a tue tête maman ma maman mon coeur fait boum malgré les réveils nocturnes, les petites crises de colère :)
    J'espère que ca durera encore lgtps ;)

    Posté par Mimikams, 22 octobre 2014 à 22:43 | | Répondre
    • Ah j'ai pas encore eu droit à "ma maman", mais j'attends ça avec impatience !!

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:18 | | Répondre
  • Écoute, tu as raison de profiter. La mienne approche dangereusement des deux ans sans avoir jamais dit maman (elle m'appelle papa) et s'illumine à la vue de son père tel que je peux toujours m'accrocher. Bon heureusement pour moi il y a encore pas mal de moments pot de colle ou elle veut pas me quitter :-)

    Posté par Fanny, 23 octobre 2014 à 07:30 | | Répondre
    • Ah toujours pas "maman" ? Damned... Enfin tant qu'elle est pot de colle... on s'comprend :)

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:20 | | Répondre
  • Ah, le fameux complexe de la préférence pour "l'autre" :)
    Je l'ai vécu, jusqu'à ses trois ans mon fils n'avait d'yeux que pour son papa... Un besoin d'identification peut-être, ou parce que son papa était moins sévère et moi et jouait davantage avec lui (pendant que j'étais occupée à faire d'autres tâches du type "préparer à manger pour toute la maisonnée...").
    Aujourd'hui je ne ressens plus cette préférence pour mon chéri, qui je dois l'avouer me faisait quand même un pincement au coeur. Mais après tout, c'est super cette complicité un enfant et son papa, non ? Et que l'on se rassure, quand ils sont malades, c'est toujours maman qu'ils viennent chercher en premier !

    Ton billet est vraiment très touchant en tout cas... Tu seras sa maman pour toute la vie, et c'est tout ce qui compte ;)

    Posté par annouchka, 23 octobre 2014 à 12:33 | | Répondre
    • Ah mais je serai plus qu'heureuse qu'elle ait une vraie complicité avec son père, ça m'a cruellement manqué avec le mien, donc je l'encouragerai toujours. Mais juste... pas à mon détriment, mince... :)

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:21 | | Répondre
  • Très mignon, j'en ai presque les larmes aux yeux. Profite de ces moments, je suis sûre qu'il y en aura d'autres, tout aussi beaux et tout aussi intéressants! Enceinte de bientôt 6 mois, je vais bientôt me sentir très concernée par ce genre de considérations, je vais peut-être relire tous tes billets Mum to be:-)

    Posté par Béné, 23 octobre 2014 à 15:59 | | Répondre
    • Oh la la, mais BRAVOOOOOOOOO alors !!!! je suis très heureuse pour toi, une de mes plus anciennes et fidèle lectrice :)
      Est-ce que tu sais déjà (ou tu as envie de savoir) si c'est une croquette ou un petit boy ?

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:23 | | Répondre
  • On dit que les filles vont vers leur père .... encore des clichés tout ça !!
    La mienne a boudé son père pendant les trois premières années de sa vie, il n'y avait que moi qui existais à ses yeux. Elle ne faisait jamais de bisous à son papa qui en était malheureux le pauvre, lui qui désirait tant sa fille. Depuis elle a changé et heureusement pour nous tous. A présent elle a 9 ans et ils sont devenus très complices, ils ont leurs moments bien à eux et je les laisse dans leurs purs délires, c'est souvent pour faire les clowns d'ailleurs.
    C'est compliqué les filles.

    Posté par zaza6605, 23 octobre 2014 à 16:05 | | Répondre
    • Ah oui, j'aimerais pas non plus cette situation extrême, c'est sûr ! Et je sais bien que même si on doit traverser (ou pas, d'ailleurs) une période très "papa", après coup, elle aura quand même une relation privilégiée avec moi. Du moins, je ferai tout pour... Et son père aussi.

      Posté par Katia_, 23 octobre 2014 à 22:24 | | Répondre
  • J'ai deux filles de 12 et 7 ans. La première a une relation privilégiée avec son père... depuis le jour de la naissance. La deuxième a eu une période où elle était effectivement un peu plus "papa" qu'avant ou qu'après... mais la relation avec moi n'a jamais diminué pour autant... c'était juste en plus :-) Et puis, désolée de te l'apprendre, mais, la nuit, pour un enfant, papa n'existe pas lol

    Posté par Nanne, 24 octobre 2014 à 06:28 | | Répondre
    • ah bah ca, j'ai commencé à bien comprendre, que la nuit c'est que maman qui compte !! Bien bien comprendre ! :)

      Posté par Katia_, 26 octobre 2014 à 15:17 | | Répondre
  • Ma fille a eu une préférence pour son père, dès ses trois semaines. Pourtant je l'allaitais mais je n'étais que son biberon. et d'une manière générale elle réservait ses plus grâcieux sourires à la gent masculine. Mes deux fils ont tout de suite préféré maman; j'ai un souvenir d'en avoir eu un dans les bras tout en lavant les dents du plus âgé avec leur père qui regardait d'un air vexé !
    les années ont passé, mon mari était souvent absent toute la semaine et les trois ont pris l'habitude d'appeler "maman" pour tout. du coup il se sentait mis à l'écart et moi un peu débordée...
    de toute façon tu vas avoir une supériorité sur son père : tu es bien meilleure en mode féminine...

    Posté par Marie-Christine, 24 octobre 2014 à 18:13 | | Répondre
    • Ah oui, indéniablement, les assortiments de tenue sont nettement plus réussis quand c'est moi qui décide quoi lui faire porter !! ;)

      Posté par Katia_, 26 octobre 2014 à 15:18 | | Répondre
  • Excellent! C'est bien vrai les appels au secours en pleine nuit c'est pour nous!! Quant aux zones "WC SdBain" c'est le boudoir. Tu passes sous la douche tranquille, tu viens d'ouvrir le robinet et là, la porte s'ouvre et j'ai droit à "Maman j'ai un truc super important ou je peux te parler ou tout autre info qui pourrait attendre la sortie de la douche...idem pour les WC. On s'y fait !!
    Bises

    Posté par Roxinette, 27 octobre 2014 à 10:21 | | Répondre
    • Oui, t'as vu ça ? Juste "mammaaannnnnnnnn" en boucle, de plus en plus fort, jusqu'à ce qu'on raboule enfin. Alors que "papa", c'est facile à dire aussi, non ? :)

      Posté par Katia_, 27 octobre 2014 à 17:12 | | Répondre
      • Faut croire que non...

        Posté par Roxinette, 30 octobre 2014 à 11:53 | | Répondre
  • C'est tellement vrai tout ça. Moi aussi je profite de tout ça, il n'a que 10 mois donc j'ai encore de la marge. Mais c'est tellement agréable de serrer son petit bout dans ses bras et qu'il n'y ait que maman qui puisse le consoler. C'est mon premier, et je n'aurai jamais imaginé qu'on puisse aimer son enfant à ce point, un amour inconditionnel.

    Posté par coeur de crea, 27 octobre 2014 à 11:32 | | Répondre
    • Je reste d'accord sur le fait que c'est super gratifiant de sentir qu'il n'y a que là, dans nos bras, qu'ils veulent se blottir quand ils sont mal. Et ça vaut bien le reste des désagréments.

      Posté par Katia_, 27 octobre 2014 à 17:13 | | Répondre
  • À cet âge, elle doit parler tout le temps de manière irrésistible (j'ai la même à la maison) ! --> Madame Caquette ! :-D

    Posté par Aquilon, 28 octobre 2014 à 21:23 | | Répondre
    • Ah ah, oui, Mme Caquette !! C'est trop mignon ces premières petites phrases bredouillées et pas toujours très compréhensibles.. :)

      Posté par Katia_, 30 octobre 2014 à 15:52 | | Répondre
  • Eh oui, nous, les mamans, on est partagées entre le besoin que le papa prenne le relai, de temps en temps, et l'agacement quand celui-ci prend un peu trop de place à notre goût.
    En tout cas, d'après mon expérience, je peux te dire que les liens mère/fille sont très forts et très sympas, plus tard.

    Posté par MuchiMuchi, 29 octobre 2014 à 14:48 | | Répondre
    • Ah mais je veux bien te croire, j'attends ça avec impatience ! Je me vois déjà l'emmener en virée 'girls only', prendre une grenadine en terrasse pour qu'elle me raconte l'école, les copines...

      Posté par Katia_, 30 octobre 2014 à 15:54 | | Répondre
      • Tu habites encore chez les Bisounours ??? ;-)

        Posté par Roxinette, 31 octobre 2014 à 13:26 | | Répondre
        • Oh, attends, jusqu'à 7 ou 8 ans, c'est jouable, non ?
          (comment ça, "tu rêves !" ?)

          Posté par Katia_, 31 octobre 2014 à 20:12 | | Répondre
          • On en reparle dans 7 ans ... ;-)

            Posté par Roxinette, 03 novembre 2014 à 10:05 | | Répondre
  • C'est pour plus tard la jeune fille bien pomponnée qui vient se blottir sur les genoux de son père en se tortillant une mèche de cheveux (que même toi tu n'ose pas faire comme elle, parce qu'il t'enverrait chier) en lui demandant si elle peut avoir UNE VOITURE MON PETIT PAPA CHERI !
    Et que comme sinon, elle va faire la gueule DES MOIS, il cède et que tu peux toi, te garder ta vieille caisse qui peut encore faire 10 ans...
    OK je sors...

    Posté par Calpurnia, 09 novembre 2014 à 14:46 | | Répondre
    • Oh ! J'imagine assez bien Pulchérie tortillant sa mèche pour demander quelque chose, mais plutôt des chaussures rouges à paillettes, non ? :)

      Posté par Katia_, 09 novembre 2014 à 20:11 | | Répondre
  • C'est pour plus tard la jeune fille bien pomponnée qui vient se blottir sur les genoux de son père en se tortillant une mèche de cheveux (que même toi tu n'ose pas faire comme elle, parce qu'il t'enverrait chier) en lui demandant si elle peut avoir UNE VOITURE MON PETIT PAPA CHERI !
    Et que comme sinon, elle va faire la gueule DES MOIS, il cède et que tu peux toi, te garder ta vieille caisse qui peut encore faire 10 ans...
    OK je sors...

    Posté par Calpurnia, 09 novembre 2014 à 14:47 | | Répondre
  • Glups, cela a bégayé...

    Posté par Calpurnia, 09 novembre 2014 à 14:48 | | Répondre
  • C'est émouvant!!! Profite bien !! Isabelle de Bordeaux

    Posté par Isa, 09 décembre 2014 à 10:16 | | Répondre
  • Heureuse d'être parmi vous et découvrir vos postes.J'espère que vous partagez d'autres notes.Continuez ainsi.
    voyance serieuse gratuite - http://www.gloria-voyance.com

    Posté par Shanaya, 27 avril 2015 à 15:30 | | Répondre
  • Mouarf, La mienne a 13 ans, bientôt 14 et est toujours accro a maman :-) Elle adore son papa, mais dés qu'elle a besoin d'un truc (pour révisions, jeux, câlins ...) c'est maman!
    Et franchement ... j'adore!
    J'aime beaucoup ce blog que je découvre :-) Je sens que je vais m'abonner!

    Posté par 'cureuil, 02 novembre 2015 à 09:57 | | Répondre
Nouveau commentaire