Gin Fizz

Bulles de vie...

C'est vous qui l'avez fait !

21 janvier 2007

merciJe vais faire rapide et simple : MERCI. Merci à vous qui m’avez soutenue, qui avez voté pour mon blog inscrit au Festival de Romans, et qui m’avez permis de figurer parmi les dix finalistes de la catégorie « Littérature ». (Zola et Hugo doivent se retourner dans leur tombe, mais bon…).

Je ne m’étends pas plus longuement sur le sujet, je sais que j’en ai déjà saoulé beaucoup avec toutes ces histoires de concours. Mais sachez que votre enthousiasme, votre participation et votre soutien m’ont beaucoup touchée, et plus que jamais boostée. Merci mille fois à vous tous !
(Fin du mode *nian-nian*) ;)

Posté par Katia_ à 20:17 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [21]

On r'met ça ?

16 janvier 2007

course_5Parce que c’est pas tout ça, mais on est un peu à la traîne, là, hein ?!!
« Gné ? Mais de quoi elle cause, la dame ? Comprends paaaaas… ».
Bah la dame, elle dit juste qu’hier, elle a regardé un peu (… bon… ok… longuement) les premiers résultats de votes pour le Concours du Festival de Romans, et elle en a déduit que ça va être chaud-cacao, les enfants !
Sachant que huit participants sont déjà quasi-qualifiés, aux vues du nombre astronomique de votes reçus, reste que… deux places en finale. Ahem.
Comment dire ? Ca va être collé-serré pour les derniers concurrents qui veulent une place, je vous le dis d’office !

Alors je recommence mon petit manège, juste histoire que tout le monde soit bien au courant (comme ça, on pourra pas dire que) :
Pour voter pour GinFizz, me faire don de votre voix, me booster dans l’écriture de billets d’humeur toujours plus girly, connaître le fin mot de cette histoire de petite annonce dans Libé, avoir ma reconnaissance éternelle et mon dévouement sans limite (surtout, faites-moi signe si j’en fais trop, j’me rends pas bien compte), it iz véri simpeule :
Faut aller directos LA, puis cliquer sur VOTER.
Ewouala ! Vous avez jusqu’à samedi 20 janvier pour vous déchaîner comme des bêtes sur vos claviers. Après, il sera trop tard…
Pour résumer avec une formule-choc qui déchire tout : « 1 clic, 1 vote, 1 voix, 1 sourire ! » (… Merde, on dirait Sophie Davant en train d’animer le Téléthon. Je suis décidemment pas faite pour ce métier, moi).

Et puis promis, c’était la dernière fois, après ce post, je vous embête plus avec ce Festival !

Sauf si je vais en finale !!! (…oui, enfin, bon, on s’comprend…)

Posté par Katia_ à 09:03 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [25]

Des élections avant Les Elections

03 janvier 2007

Bon, les gars, là, on déconne plus du tout. L’heure est grave. Loin de moi l’idée de vous gaver dès le 3 janvier avec les élections qui auront lieu dans quelques mois (surtout qu’on l’est déjà tous un peu, gavés, au lendemain des réveillons).
Mais juste histoire d’être sûr de ne pas avoir perdu la main devant les urnes, je vous propose un petit exercice d’échauffement. Allez hop, on enfile le jogging, on chausse les Nike, et on y go :

festivalDepuis quelques jours, les votes pour le Festival de Romans sont ouverts. Ce concours lancé il y a quelques mois récompense tous les « artistes » qui créent grâce à Internet. A l’heure où les blogs, sites perso et forums se multiplient, moi je dis : c’est pas con, comme idée…

Allez savoir pourquoi, dans un élan d’audace inconsidérée, j’ai décidé d’y inscrire mon petit bloguounet, dans la catégorie « littérature ». Non pas que je me prenne soudainement pour Balzac ou Proust, mais c’était la rubrique qui me correspondait le mieux. Ben oui, y’avait pas de catégorie « billet d’humeur de râleuse professionnelle », dommage.

Bon. Comme vous êtes futés, vous avez déjà tous pigé où je voulais en venir… Si vous vouliez bien être choupinets, allez voter pour moi pour me donner une voix supplémentaire, ça me fera vraiment plaisir. C’est pas compliqué, il suffit de cliquer là, et d’appuyer ensuite sur le bouton « voter ». Ultra fastoche, non ?

Et puis la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez voter pour le nombre de participants que vous voulez. Ce qui veut dire que si vous avez déjà voté pour un autre blog (un concurrent, quoi ! Disons les choses clairement !), ou que vous hésitez entre deux participants, pas besoin de tirer à pile ou face : votez pour les deux ! C’est pas beau, ça ? Aaaah, je vous tire une fière chandelle du pied, je parie ! (petite dédicace à mon voisin, au passage).

Inutile de vous rappeler que la plupart de mes amis et proches ignorent tout de mes obscures activités bloguesques, et que je ne peux donc compter que sur vous, chers lecteurs, pour faire grimper mon petit compteur de votes. Allez, montrez-moi que vous m’aimez !!!! :))

* * * * * * * * * * * *

EDIT DE 20h45 : Apparemment (et je pèse mes mots), ayé, les votes sont relancés. A vos claviers, mes p'tits poulets, je compte sur vous !!! Et faites passer le mot, on ne sait jamais... ;))

EDIT DE 17h30 : OH LA LAAAAA, VOUS ETES MIMIS !!!! J'espère juste qu'il ne faudra pas TOUT refaire de zéro, car comme je l'ai dit juste en dessous, il y a eu des magouilles, et les votes ont été suspendus...
J'espère que tout ce que vous avez fait jusqu'à maintenant compte (en tout cas, pour moi, ça compte beaucoup, vous me faîtes TRES PLAISIR !!!)
Davidous, ta bannière, c'est trop chou, comme idée, merci merci !
Je guette les nouvelles du front (du festival, quoi...) pour savoir si oui ou non, tout notre / votre beau travail est bel et bien comptabilisé !
ENCORE MERCI !!!!! (j'en rosis de plaisir, dîtes...) :)))))

EDIT de 12h00 : Bon, les enfants... Les votes sont temporairement suspendus, le temps de trouver un système sécurisé pour éviter les petits tricheurs qui magouillent. Je me permettrai donc de refaire appel à votre grande gentillesse (n'c'pas ?) dès que les choses seront à nouveau possible.
Bonne journée, et merci à tous ceux qui avaient déjà cliqué pour moi !!! (Moi aussi, je vous aime !)

Posté par Katia_ à 09:06 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [74]

Flagrant délit

21 décembre 2006

flagrant_d_lit_2"Les mains en l'air, plus un geste, on t'as reconnue GinFizz !"
Hé ouais. Je suis grillée. Enfin, pas moi. Mon blog. Mon petit bout de jardin secret, que j’ai laborieusement réussi à tenir à l’écart de presque tous mes proches depuis huit mois maintenant, est désormais découvert. Mis à nu. Comme ça, pof, en l’espace de trois clics. Je suis obligée de me rendre. Merde, quand même.

Huit mois que je pipote allégrement pour camoufler ma "double-vie" : « Ouais, samedi, j’ai une soirée où faut s’habiller en rose. Non, tu connais personne. Non, tu peux pas venir, c’est sur invit’ uniquement ». Huit mois que je me donne un mal de chien pour éluder les questions embarrassantes : « Le cours de pole dance ? J’ai testé avec des copines blogueu… heu… bigleuses, pour qu’elles se foutent pas trop de moi ». Huit mois que les gens se demandent pourquoi je passe autant de temps devant mon ordi chéri : « Bah Ebay, ça me prend un temps fou, tu sais… ». Surtout ne jamais prononcer le mot "blog" pour ne pas éveiller inutilement les soupçons…

Bref, huit mois de travail intensif et acharné. Et tout ça pour quoi ? Pour que monsieur mon copain B., qui connaît ma vie quasi par cœur depuis douze ans, éprouve le besoin d’aller « googler » mon nom, histoire de découvrir si je ne lui ai pas caché un passé de toxico ou si je ne fais pas des photos de charme à mes heures perdues. Allez comprendre ce qui lui a pris, d’enquêter sur moi comme ça.
Dis-donc, copain de moi, la prochaine fois, convoque-moi direct au commissariat pour interrogatoire en règle, prise des empreintes digitales et photos anthropométriques, tu gagneras du temps !

Le pire, dans l’histoire c’est qu’il a reconnu indéniablement l’auteur de ces lignes grâce à un post plutôt ancien, dans lequel je comparais mes amis mââââles aux sept nains de Blanche-Neige. Manque de pot, par élimination, le fameux B. se retrouvait être « Simplet ». Aouch ! Ramasse tes dents, mon pote. Ca fait toujours plaisir de lire sur Internet tout le bien qu’on pense de vous…

C’est quand même con, ça, non ? Parce que mon blog aurait tout aussi bien pu être découvert par « Le Prince », qui se serait senti flatté d’avoir hérité d’un super titre de noblesse, même éphémère. Ou bien par « Prof », ou « Joyeux ». Plutôt sympa de se faire "traiter" d’'Encyclopédie Universalis' ou de 'Best Comic of the Year'. Ben oui, mais non. C’est « Simplet » qui a fouiné…

Je vous laisse imaginer mon désarroi quand B. m’a appelée en pleine journée pour me dire « oui, bonjour, c’est Monsieur Simplet à l’appareil ». Ahem… Plait-il ? De quoi s’agit-il, monsieur ? Vous devez faire erreur. Le numéro que vous avez demandé n’est plus attribué… (*mode "je patauge, je bois la tasse, je me noie, bloupsssss"*). Grand moment de solitude.

Bon, pour être honnête, je savais bien que ça finirait par arriver, et j’étais moi-même en train de me poser des questions métaphysiques à propos de la révélation de l’existence de ce blog à mes proches. On m’a juste coupé l’herbe sous le pied.

Ce billet est dédicacé à « Simplet » (donc), qui (apparemment) ne m’en a pas (trop) voulu de l’avoir surnommé ainsi (ou qui en tout cas, l’a bien caché), et qui m’a aussi promis (et je le rappelle ici devant mes MILLIONS de lecteurs) de tenir sa langue. Qu’il en profite bien (de sa dédicace). C’est la première, et sans doute la seule fois que je fais ce genre de chose. C’est chez moi, ici, bordel. ; )

C’est quoi, votre philosophie de blog à vous ? Secret or not secret ?

Posté par Katia_ à 10:38 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [65]

"On s'appelle, on s'fait une soirée troc ?"

29 octobre 2006

La quatrième (ou cinquième ?) édition des désormais réputées soirées troc a eu lieu hier soir, accueillie cette fois par la courageuse Géraldine, qui n’a pas tremblé une seconde à l’idée de voir débarquer chez elle vingt minettes heureuses d'être inscrites sur la V.I.P. list.

Mais quésako que ce truc-là, allez-vous me dire ? Alors je répète, pour les deux du fond qui bavardaient au lieu de suivre. Partant du principe (très juste) que les penderies et tiroirs de salle de bain des filles débordent de trucs dont elles ne se servent pas ou plus, Hélène a eu cette idée folle un jour d’inventer les soirées troc. Chacune apporte et échange les jupes, pulls, mascaras, gloss, foulards et autres trousses à maquillage dont elle veut se séparer. Le tout dans une humeur joyeuse et détendue, des papotages et des rires, et un buffet royal.

Je mets d’ailleurs au défi quiconque de venir me dire « mais les filles c’est chiant, ça bouffe trois feuilles de salade verte et ça n’a plus faim », parce que vu la profusion de cakes salés, saucisson, foie gras,  quiches, vin rouge et petites « tueries » au chocolat, on serait une bonne vingtaine à lui rire allègrement au nez.

Passons sur le fait que la soirée fut évidemment très sympathique. Mis à part les vingt nanas présentes hier soir, vous n’étiez pas là pour voir combien ces petits rassemblements entre gens de bonne compagnie sont plaisants, et vous vous fichez sans doute éperdument de savoir que les chaussures de Caroline étaient canons, que la moquette a été rebaptisée cinq fois au vin rouge, que le cake de Jeanne déchirait sa race (au moins), et que lebeau collier que j’étrennais pour la première fois a eu son petit succès. Donc je n’insiste pas.

Et je ne vous ferai pas non plus l’affront d’écrire cette petite phrase tant et tant entendue au lendemain des rencontres entre blogueurs : « ça fait plaisir de mettre enfin un visage sur un nom… ou l’inverse ». Même si c’est pourtant vrai.

Arrivée avec un sac de choses à donner gros comme une caravane (photo de gauche), je suis repartie beaucoup plus légère, avec mon lot de petits trésors (photo de droite) : adorable veste rose, bustier trop craquant, top coloré à bretelles, petit haut blanc qui porte encore l’étiquette du magasin (et je connais la coupable !), cache-cœur rose clair sans manches, t-shirt à motif, plus quelques trucs non photographiés.

sac_trocresultat_troc













Mille mercis à et sa-moquette-qui-craint-rien pour leur accueil ultra chaleureux, à Hélène pour son organisation hors pair, et à toutes les autres pour leur bonne humeur : (et là, c’est l’horreur, j’ai trop la trouille d’oublier quelqu’un…) : la méchante et sa gentille maman calpurnia, deedee aux bas filés, caroline, laure sans son foie gras, celinette la bientôt blogueuse (à ne pas confondre avec TheCélinette), béa, lilo, delphinoïd, julie, marion, pomme, anne, anne-lise, jeanne (qui reverra bientôt ses pieds), lucie (la photographe de la soirée), capucine et nina.
(C’est bon ? Manque personne ?)
;-)

 

Posté par Katia_ à 18:23 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [39]

Nan

20 octobre 2006

bouderPas de billet aujourd'hui.
Je boude. Je sais pas quoi vous dire.

Enfin si... mais j'ai TROOOOOOP la flemme d'écrire...
hé ouais... c'est comme ça... On verra demain (ou pas) (hé hé hé) ('tain, le suspens qui tue).

Posté par Katia_ à 11:44 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [17]

Parce que...

05 octobre 2006

ordi_2

Parce que je manque de temps

Parce que j’ai la tête ailleurs en ce moment

Parce que j’ai été bâlâde et peu en forme depuis trois jours

Parce que dans ces cas-là, la flemme reprend le dessus facilement

Parce que j’ai un peu fait le « blog buissonnier »

Parce que l’inspiration n’est pas au rendez-vous

Parce que tout ce que je commence à écrire dernièrement ne me plait pas et est aussitôt effacé après relecture

Parce que y’a des jours comme ça

Parce que ça va passer

Parce que je vais me remotiver dare-dare

Parce qu’on en passe tous par là parfois

Parce que vous saurez être compréhensifs

Posté par Katia_ à 11:31 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [25]

En aparté

03 octobre 2006

coeur_1A toi qui es arrivé sur ce blog en tapant sur Google « recherche fille idéale »…

Ne cherche plus : tu m’as trouvée…  :-)

Posté par Katia_ à 10:10 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [52]

Ravalement de façade

19 septembre 2006

56007108

J’ai honte. Cinq mois de blog, et pas le moindre petit changement de mise en page. Il était temps de faire quelque chose. Alors dans un premier temps, ce sera un petit quelque chose : une bannière un peu plus colorée et dynamique que mes deux pauvres lignes de texte sur fond bleu. Ca casse pas trois pattes à un canard, vu que les logiciels de mise en page et moi, ça fait à peu près douze. Mais c’est un début. Qui ne demande qu’à s’améliorer.
Dans la foulée, remise à jour de ma liste de liens, avec les nombreux blogs que je lis régulièrement depuis des semaines, mais que je n’ai jamais pris le temps de « linker » ici. Voilà qui est fait !

Pfffff… Quand je vous dis que ça prend un temps FOU de s’occuper d’un blog… (et avec tout ça, j’ai laissé passer la date limite pour les impôts, et je suis pas très fière de moi…)

Posté par Katia_ à 12:28 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [34]

Avec ou sans chantilly ?

17 septembre 2006

La_fraise_party

Hier soir, parmi moult soirées parisiennes branchouilles et conviviales, avait lieu ze famous fraise party number five. Officiellement, les aux revoirs de l'équipe actuelle La Fraise. Officieusement, une occasion en or d’étrenner mon nouveau t-shirt lafraise, et de retrouver plein de gens fortiches pour mettre de l’ambiance. Vous pensez bien que j’allais pas louper ça.

Recette pour une fraise party réussie :
Réunir les ingrédients de base indispensables : Célinette (ma jumelle de t-shirt), La méchante (rebaptisée pour l’occasion la vilaine, la dégueulasse, ou mieux, la chanmé), Joëlle et Larcenette, Astigo (dont le niveau sonore n’est toujours pas ajusté ;-) ), le tandem de choc MaTT et Guillaume (on attend toujours le péstacle, les gars), TiBlond, Peter, Patrick, sa caméra et ses questions à la con (à venir prochainement, une vidéo bien débile dont il a le secret…).
Relever de quelques saveurs inédites, jusqu’alors inconnues : Sophie (ravie d’avoir fait ta connaissance ma belle), Edwood et Seb (j’attends les photos, comme promis !), Funkyflo (trop fier que je porte le t-shirt dont il est l’auteur), Romain, toute l’équipe lafraise… Impossible de citer tout le monde, autant vous recopier l’annuaire, ce serait plus vite fait.
Saupoudrer d’une pointe de têtes connues, mais juste entr’aperçues hier soir : Mathilde, Raphaël, Greg
Napper d’une bonne musique ringarde des années 80’s.
Remuer délicatement le tout.
Laisser mijoter quelques heures.
Admirer le travail.
Savourer jusqu’au bout de la nuit.

Suggestion d’accompagnement :
Haribo_fraises

 

 

 







La fraise party number five, c’était aussi, en vrac : un zouli piti badge en kdo (arrivée trop tard pour le polo), trois superbes tableaux offerts aux patrons, des croques monsieur à 2 heures du mat’, un serveur en terrasse qui devrait se payer des cours d’amabilité, de la bière à la cerise (c’est miam pour les filles, ça !), des tentatives de discussions interrompues, des glaçons qui volent, et des appareils photos qui mitraillent... (photos à venir)

 

 

 

« C’était bien, c’était chouette, on y retournera… »

 

 

 

Posté par Katia_ à 15:26 - Ma-vie-Mon-blog.com - Commentaires [28]