Gin Fizz

Bulles de vie...

Un poids, deux mesures

28 mars 2011

cornet_de_l_gumesAvec les températures printanières des derniers jours, Chéribibi a soudainement décidé de retrouver sa ligne de jeune homme, et donc de perdre un peu de poids. Il est venu me trouver un soir, une balance sous le bras, affichant l'air grave de ceux qui ont une très mauvaise nouvelle à annoncer. "Chuis gros, ça va plus du tout...", m'a-t-il dit, en empoignant ses petites poignées d'amour d'un geste rageur. Et au terme d'un long diagnostic, il a fermement conclu sur ces mots : "demain, régime !".

C'est là qu'on a commencé à se marrer.

Faire attention, manger moins gras, supprimer toutes les cochonneries sucrées... il faut déjà savoir que tous ces principes ne sont pas vraiment le fort de Chéribibi. Môôôsieur est un épicurien, amoureux des petits plaisirs de la table. Alors un régime, excusez-moi de rigoler, mais bon.

Il a commencé fort, cela dit. A ma mise en garde sur les boissons dites light bourrées d'aspartame pas top pour la santé, il m'a rétorqué sûr de lui : "Bah j'vais prendre du Coca Zéro alors. Y'a rien dedans, "zéro" sucre". Ah ouais, d'accord... Y'a du boulot. Comment t'expliquer, mon chéri, que c'est justement parce que c'est "zéro sucre" que c'est encore plus blindé de faux sucres, du coup ?

J'ai ensuite eu droit au "terminé le croissant du samedi matin. Dorénavant, c'est baguette aux céréales, point barre". (Il avait l'air tellement sérieux en disant ça que je l'ai presque cru).

Le pompon de l'affaire intervient au moment où il est revenu des courses. Dans son panier, entre autres, des 'steacks' de boulghour et épaultre (mais lol, quoi), des lardons, certes, mais BIO (comme si bio signifait régime), des yaourts nature (le truc qu'il n'a pas du manger depuis mille ans au moins), un assortiment de légumes dont... un panais (dieu seul sait comment (et si) on va finir par cuisiner ce truc), et... tadaaaaam... le lot promotionnel de deux tablettes de chocolat amandes caramélisées Côte d'Or, "parce que bon... faut pas déconner non plus". (Je vois)
J'ai de plus interdiction formelle de toucher aux galettes de céréales complètes, parce que c'est ce qu'il se réserve pour les moments où moi, vilaine égoïste, je boulotterai du chocolat ou des bonbecs. (Mais ne t'en fais pas, mon coeur, je te les laisse, tes truc insipides au goût de polystyrène).

Bien. Trois conclusions s'imposent :
- Je sens que ça ne va pas être la fête du slip tous les jours dans mon assiette, vu que c'est lui, en majorité, qui fait la cuisine,
- Je me demande si je n'aurais pas préféré qu'il décide d'arrêter de fumer,
- Je lui donne huit jours pour repiquer à nouveau dans le pot de Nutella.

Comment on dit, déjà ? "C'est l'intention qui compte", non ?

Posté par Katia_ à 09:50 - Chabadabada (Love is in the air) - Commentaires [18]

Blog-Notes #3

21 mars 2011

post_it4

SOUTENU :
Le Japon vit des heures bien sombres, nous en sommes tous conscients. Au delà de toute l'aide morale et humanitaire à laquelle chacun peut participer comme il le souhaite, l'art peut également soutenir à sa façon cette sinistre cause. C'est le cas du projet Tsunami, des images pour le Japon, créé à l'initiative de la communauté CFSL (forum créatif consacré au graphisme, à l'illustration, à la bd, au manga, etc).
Un site qui rassemble les dessins et illustrations de nombreux artistes, leur vision du chaos nippon, du besoin d'aide et de la lueur d'espoir devant les images terrifiantes diffusées depuis quelques jours.
Ces dessins sont mis aux enchères, et seront également rassemblés dans un ouvrage collectif, dont tous les bénéfices des ventes iront à l'association Give2Asia, pour l'aide et la reconstruction du Japon. Parce que relayer l'information, c'est déjà aider un peu... (vu chez Caroline, et chez Libé).

krystel_magnitude_9

Krystel – http://krystelblog.blogspot.com/

thibautrassat_japon

Thibaut Rassat – http://thibautrassat.illustrateur.org/

quibe_tsunennemi

Quibe – quibelog.blogspot.com


COUP DE COEUR :

"Prête-moi ta plume..." chantait l'ami Pierrot, dans la comptine bien connue. Ce petit refrain conviendrait parfaitement à la société Porte-Plume, qui conçoit et édite des livres et recueils entièrement personnalisés. L'idée est belle : imaginez tout ce que votre grand-père aurait à raconter, lui qui a vécu deux guerres, deux chocs pétroliers, les années flower power et douze naissances parmi ses descendants ! Quelle belle idée que de lui offrir la possibilité d'écrire sa biographie, pour la partager avec toute sa nombreuse famille ! En se racontant, il confie à des professionnels chargés de mettre en mots et en page sa vie, ses souvenirs, ses anecdotes. Ilustrations et photos viennent compléter l'ouvrage, un beau livre relié et cartonné chargé de mémoire et d'émotion, édité en un ou plusieurs exemplaires.
Le procédé existe aussi autour des recettes de famille, recettes que l'on se transmet souvent de mère en fille, sorte de "patrimoine culinaire" précieux et riche de souvenirs savoureux. Porte-Plume permet là aussi de rassembler au sein d'un bel ouvrage personnalisé, les meilleures recettes de différentes générations, agrémentées de petits récits et souvenirs propres à celles-ci, pour aller au delà du simple recueil culinaire. Un livre "madeleine de Proust" que les membres d'une tribu auront plaisir à transmettre à leurs petits enfants.
Une très jolie idée de cadeau collectif à offrir à ses parents ou grands-parents, et à inscrire dès maintenant sur la liste des idées sympas pour la fête des mères/pères. Chiche, cette année, ça changera du traditionnel bouquet !


JUST FOR THE FUN OF IT :
¿ sɹǝʌuǝ,l à ǝɹıɹɔé ɹıoʌɐs ǝp ʇıɐɹıp snoʌ ɐɔ. Traduction (à lire en renversant la tête) : Ca vous dirait de savoir écrire à l'envers ? Oui, effectivement, ça ne sert à rien, si ce n'est à être drôle. Pour finir ce blog-notes sur un ton un peu plus léger, je vous donne donc les clés de ce procédé : il suffit de se rendre ici, et d'écrire la phrase à transformer pour obtenir la "traduction" en effet miroir. Je vous préviens tout de suite, envoyer un e-mail entier écrit ainsi risque de coller la migraine au destinataire, donc on fait dans le léger et le court. (Et si tout le monde me colle son commentaire en "verlan" sous cet article, j'aime autant vous dire que je ne partagerai plus mes trouvailles avec vous, non mais !).

Allez, bonne semaine à toutes / tous !

Posté par Katia_ à 09:53 - Melting-Po(s)t - Commentaires [5]

Tropicalement vôtre

14 mars 2011

palmierMaldives, îlot perdu en plein Océan Indien, Mars 2011...

* Survoler l'archipel en hydravion, découvrir les atolls aux eaux turquoises, cristallines. Amerrir au large de l'hotel, parcourir les derniers kilomètres vers notre destination en bateau de pêcheur. Se dire qu'on est loin, loin de tout. Se sentir heureux.
* Laisser la douce torpeur de début d'après-midi nous envahir, pour une sieste à l'ombre des grands palmiers.
* Vivre pieds nus toute la journée. Ne consentir à sortir les tongues que pour traverser la plage sur le sable brûlant.
* Vider quatre gros tubes de crème indice 50. Voir les marques de bronzage s'accentuer, s'intensifier, petit à petit.
* Ne plus mettre un gramme de maquillage, sauf peut-être ce joli gloss légèrement corail qui rehausse la couleur des pommettes rosies par le soleil.
* Laisser sa montre et son portable au fond du sac, caché sous le lit. Ne pas vérifier ses mails, ne pas allumer la télé dans la chambre. Se laisser guider par le soleil, ses envies et son estomac pour rythmer les journées.
* Se nourrir de poissons fraichement pêchés, et de fruits exotiques. Savourer les copeaux de noix de coco pour ôter le goût de l'eau de mer salée après la baignade.
* Enduire consciencieusement ses cheveux d'huile protectrice, puis les protéger sous un joli chapeau de paille.
* Faire le grand plongeon depuis le bateau, et partir à la découverte d'un nouveau récif de coraux réputé pour ses tortues et ses poissons clown.
* Contempler les fonds sous marins riches et poissonneux, guetter le requin ou la murène avec un brin de méfiance tout de même.
* Se sentir seule au monde, là, perdue à la surface de l'eau, avec pour seul bruit le son de sa propre respiration dans le tuba.
* Lire avec application les horaires des marées, et trouver le juste moment pour chausser palmes et masque.
* S'extasier devant le ballet de quatre raies majestueuses venues se nourrir tout au bord de la plage. Observer avec ravissement leur chorégraphie sensuelle et rythmée en escadron serré.
* Repérer les traces de pas caractéristiques des bernard-l'hermitte sur le sable, et courir après les crabes jusqu'à ce qu'ils se faufilent dans leur trou.
* Assister à une cérémonie de renouvellement des voeux de mariage, sur la plage, au soleil couchant.
* Fendre les flots en bateau, accompagnée d'une trentaine de dauphins joueurs et prêts à faire leurs sauts périlleux.
* Guetter chaque soir le coucher de soleil sur la lagune, rouspéter parce qu'un nuage au loin vient inlassablement cacher le tout dernier rayon qui disparaitra à l'horizon.
* Laisser volontairement tomber quelques grains de sable blanc au fond de la valise, en souvenir d'un voyage au paradis.

Tropicalement vôtre,

X.O.X.O

Katia

Bras_de_sable

Robinson

ile_deserte

hotel

coeur

mariage

mariage__quipe

Poissons_clown

poissons_ray_s_x4

Barque_rouge

arbre_plage

robe_rose

cocktail_au_soleil_couchant