Gin Fizz

Bulles de vie...

Foule sentimentale ?

11 avril 2007

moutons_3Faut que je vous avoue un truc pas net. Y’a des jours où la foule me tape sur le système, mais alors bien comme il faut. Des jours où je voudrais effacer d’un trait de gomme virtuelle toutes les personnes qui se trouvent sur ma route, comme ça, pour rien, juste parce qu’elles ont le malheur de me pomper un peu de mon oxygène et de mon espace vital à un moment où je voudrais être seulement peinarde. La "mouton attitude", parfois, très peu pour moi.

Là, vous me répondez (normalement) (et si vous êtes gentils) un truc du style « mais naaaaan attends, c’est totalement compréhensible, parfois on a besoin de se retrouver dans sa bulle, d’être seul, pour se retrouver, se ressourcer ».
Ouais. Sauf que moi, c’est précisément dans des endroits où je ne peux pas être seule que j’aurais envie de l’être, seule, justement. Pas reloue, la fille, déjà…

En même temps, faut dire que parfois, y’en a qui n’y mettent pas du leur, franchement. Et moi, je voudrais bien qu’on m’explique certaines choses. Genre, au hasard :

- Pourquoi c’est systématiquement le strapontin juste à côté de moi qu’on décide de prendre alors que quasi tout le wagon de métro est vide. Sièges inoccupés partout, choix quasi illimité, limite même au Zénith y’a moins de places. Ben nan… c’est , juste où j’allais poser mon coude pour pouvoir lire le journal tranquille qu’"on" est venu s’installer. A croire que le parfum de mon gel douche mélangé au déo a du lui chatouiller les narines et lui tournebouler les hormones.

- Pourquoi, alors que je m’évertue à trouver le créneau de 2’16 minutes où les caisses du Monop’ sont vides (au prix d’une longue étude très poussée sur les us et coutumes des habitants de mon quartier en matière de ravitaillement du frigo), que je parviens à déposer tout mon barda sur le tapis roulant en me disant que je n’aurai pas à sprinter pour ranger mes Danone et mes Corn Flakes pour libérer la place au suivant, pourquoi, donc, y’a toujours une grogniasse qui vient se coller derrière moi, tout sourire, avec son caddie plein à craquer pendant que la caisse juste à côté est vide. V-I-D-E. Non mais je rêve ? No but I dream… Oui, je sais : « m’en fous, m’en fous, m’en fous, m’en fous ». Mais rien que pour le principe, quand même, je l’ai trouvée super pot de glue, la Ginette.

- Pourquoi, dans un magasin Zara grand comme l’hippodrome de Longchamp (à deux trois mètres près) faut-il que certaines nénettes pistent les autres en regardant et triturant systématiquement les mêmes vêtements, sur les mêmes portants, au même moment. Ho, et pourquoi pas partager la même cabine d’essayage, tant qu’on y est, "copine", nan ? Tssss, cette boutique est trop petite pour nous deux, Calamity Jane…

Bon, ok, je caricature très légèrement, mais l’idée de base est là. Rassurez-moi, je suis vraiment une sale conne prétentieuse et égocentrique à tendance parano-névrotique ? Ou bien ça vous arrive de ressentir (un peu) la même chose ?

PS : j’oubliais… Je suis peut-être une sale conne prétentieuse bla bla bla (voir tiercé dans l’ordre ci-dessus), mais je suis aussi rancunière et très violente. Donc attention à ce que vous allez dire. :)

PPS : Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, ça fait du bien de râler… !

Posté par Katia_ à 09:51 - Chroniques d'une râleuse - Commentaires [36]

Commentaires sur Foule sentimentale ?

    Ooooh, comme je te comprends! Moi aussi je m'enerve pour ce genre de choses, et parfois ca tombe sur mes colocs (mais pourquoi elle a decide de me parler et de me raconter sa life alors que je suis en train de lire dans mon lit tranquillou, hein??). Dans ces cas la, j'ai des envies de meurtre ou presque, et je pensais etre anormale...

    Posté par Londoncam, 11 avril 2007 à 10:24 | | Répondre
  • Suis preum's :-D!

    Posté par Londoncam, 11 avril 2007 à 10:25 | | Répondre
  • Katia, je crois sincèrement que tu sous-estimes ton pouvoir d'attraction... ;-)

    Posté par Thierry, 11 avril 2007 à 10:46 | | Répondre
  • moi aussi, je suis une grande utilisatrice de la gomme virtuelle : dans ma tête, j'éradique les voyageurs du métro (quoi ! je monte dans le wagon, et tous les sièges sont pris et je me retrouve comme une conne toute seule debout au mileu !), je descends (eh oui) les petits connards qui squattent la nuit en bas de mon immeuble et blablatent à grands coups de "ta mère ! le ouf ! j'la kiffe ma race !" et autres...
    Je vous rassure, tout reste au niveau du fantasme...

    Posté par Pomzed, 11 avril 2007 à 11:00 | | Répondre
  • c'est pour ça que j'ai decidé de tuer les gens... tu me suis?
    Caro

    Posté par Caro, 11 avril 2007 à 11:17 | | Répondre
  • (J'adore ton blog !)

    Curieusement, moi, j'oscille. Parfois, comme toi, les encombrants m'encombrent, mais plutôt que de les effacer d'un coup de gomme virtuelle, je me dis que Bah, ils mourront bien un jour (ouais, ça me soulage). Mais parfois, lorsque le métro / train est quasi bondé et qu'il reste UNE place libre à côté de moi et que PERSONNE ne vient s'assoir, je me demande vraiment si j'ai l'air si mauvaise que ça.

    Posté par Jeanne, 11 avril 2007 à 11:27 | | Répondre
  • Essaye Paris au mois d'Août? Quand tous les cons sont à la plage, Paris retrouve une tranquillité super agréable! Le métro ça doit être l'effet magique d'impulse;) ou peut-être tout simplement ton chaaarme naturelle;)J'avais envie de marquer d'autres bêtises puis je me suis retenu!Je ne voudrais pas que tu sois violente avec moi (enfin pas ici il y a du monde qui nous regarde;))))

    Posté par Ceucidit, 11 avril 2007 à 11:42 | | Répondre
  • Ohh j'avais pas vu ton post-it! Reposes toi bien, moi aussi suis malade depuis ce wk, je me traîne une sale crève, là je suis au ralenti! Ca ne m'empèche pas de dire des bêtises tu me diras;))

    Posté par Ceucidit, 11 avril 2007 à 11:50 | | Répondre
  • Je choisis de faire du shopping en semaine (en meme temps je bosse le week end ...) pour trouver moins de monde dans les magasins (les gens normaux bossent en semaine non ?) ... Bin, alors que j'ai voulu tester Primark sur Oxford Street, jai du attendre 20 min pour essayer un truc qui etait pas trop mal (heureusement, javais assez attendu) et lorsque que je me decide a aller a la caisse, a 30 m des dites caisses je vois une queue ... mais elles font quoi toutes ces filles ici ? Elles attendent pour payer leurs articles ! au moins 1h de queue pour acheter un pantalon a £10 ! Jprefere le payer plus cher et faire un tour chez Topshop ... Topshop, IDEM ! Trois milliards de filles voulant faire du shopping ! Arggggg Jveux respirer un peu !
    Pfff et il est deja lheure de rentrer a la maison ! Je hais les shoppeuses de semaine ! Je les HAIS ! Pourquoi font elles du shopping le meme jour que moi ? Je reve dun jour ou :
    * le bus serait desert
    * les magasins seraient deserts et les vendeuses pas chiantes


    Pouark pouark

    Posté par tatiana, 11 avril 2007 à 11:54 | | Répondre
  • Point de vue...

    Mmmmm Katia, tu es ton succès, tu dois gérer le fait que tu peux te retrouver seule dans un wagon entier et un mec débarque et prend LA place à côté de toi.

    Tu as visiblement un don, voir une vision en avance ce qui explique le fait que partout où tu passes les gens se ruent littérallement derrière toi.
    Et oui, tu as la vision ultime ! Tu sais qu'elle est LA caisse qui va avancer le plus vite (très fort ce truc)


    Comme Jeanne l'a si simplement évoqué, et si c'était l'inverse ?

    Si PERSONNE ne venait JAMAIS troubler ta tranquillité, si dans un wagon blindé une belle place à côté de toi et tout le monde REFUSE de s'y mettre ... qu'en penserais-tu ?

    En fait t'as raison de râler, encore un ingénieux stratagème pour attirer l'attention, comme si on ne le faisait pas assez chez Zara, Monop' ou dans le métro...

    see ya !

    Posté par Calamity Jean, 11 avril 2007 à 12:34 | | Répondre
  • emportée par la foule…

    ouais. être seule en dicothèque, dans une gare, au géant, durant les soldes…pas mal comme idée.
    j'ai un truc. Sort le dimanche matin, vers 5 heures.

    Posté par nina, 11 avril 2007 à 13:39 | | Répondre
  • Voici ma theorie, pour le metro fastoche, tout le monde l'a vu, tu es tout simplement trop jolie, forcement ca attire (on peut pas leur en vouloir d'avoir du gout)
    Pour le monops, le legumineux lambda doit remarquer ton intelligence exeptionnelle et penser que tu as choisi cette caisse precisement en raison de criteres implacables qui lui echappent totalement (la patate a raison, elle a pas compris le concept caisse vide)
    Pour le zara, ce doit etre un raisonement similaire, tu dois aussi rayonner de bon gout et d'un sens aigu de l'esthetisme (Katia lanceuse de modes?)
    Bref tu rayonnes de qualites a en faire fremir un compteur Geiger ^^
    (ceci n'est point un comm ecrit sous la crainte d'une quelconque violence)

    Posté par Sanjuro, 11 avril 2007 à 14:31 | | Répondre
  • et soigne toi bien surtout :)

    Posté par Sanjuro, 11 avril 2007 à 14:32 | | Répondre
  • Le train, le tram, les magasins... autant d'endroits où on doit se coltiner les autres et où je deviens irascible.. dans ma tête! Je ne montre rien, mais ça bouillonne. Je compatis Katia.
    Hier au hammam, j'étais à deux doigts de défoncer la tête d'une gamine qui n'arrêtait pas de me gicler avec le jet d'eau froide. Et en fin de commpte, je n'ai rien dit, elles étaient plus nombreuses que moi (3 mères de famille avec leur marmaille).

    PS: je t'ai déjà dit qu'avec Bénabar, mon autre Dieu, c'est Souchon?:-D

    Posté par Béné, 11 avril 2007 à 14:59 | | Répondre
  • Londoncam > nan, t'es pas anormale... ou alors, on est deux "freaks" ! ;)

    Thierry > Hannn, tu crois que c'est ça ? :))

    Pomzed > ouh la vache, t'es encore plus violente que moi, toi ! Cela dit, parfois, j'avoue, je suis pas loin de sortir mon bazouka virtuel... (oups)

    Caro > ah carrément ? punaise, ca déconne plus, là... :)

    Jeanne > ah pareil. Quand il reste UNE place à côté de moi et que personne ne vient s'y coller, je me pose des questions. ... Non, tout bien réfléchi, je ne m'en pose pas : je SAIS que je peux avoir l'air mauvaise quand je m'y mets.

    Ceucidit > pour le métro, ouais, sans doute, l'effet Impulse. Mais il ne m'a pas offert de fleurs, comme dans la pub, alors bon... :)
    Sinon, oui, malaaaaaade... les mouchoirs s'entassent sur le bureau, c'est d'un chic !

    tatiana > c'est quand on se met à faire du shopping en semaine qu'on se dit que décidemment, y'a beaucoup de gens qui sont 1- au chomage, 2- en RTT, 3- en vacances, 4- à dépenser les sous de leur mari/héritage/loto ou 5- en pseudo arrêt maladie ! dingue !

    Calamity Jean > Mmmm, ton second degré, j'adore... (et mon second degré à moi, tu le sens, ou pas ?)
    Je précise justement que je ne parle PAS de l'inverse, comme tu le dis : je parle de ces moments où il serait POSSIBLE de ne pas être entassés les uns sur les autres, mais où, par une force du hasard (ou par mon charme incommensurable, appelle ça comme tu veux), certains choisissent de rester en troupeau malgré tout.
    La foule, avec ses avantages et ses inconvénients, ce serait un autre sujet de post...

    nina > envie de te faire un peu la même réponse qu'à Calamity Jean : je ne parle pas d'être seule en permanence, mais de pouvoir profiter quand c'est possible ces effets troupeaux.
    Le dimanche à 5h ? Mouais, t'as raison, ça doit être bien... mais je suis trop paresseuse (en plus d'être une sale conne égocentrique et parano), j'arrive pas à me lever si tôt !

    Sanjuro > aaaaaaaah, ben voilà l'explication !!!!!! merci, je me sens tout de suite mieux comprise, là ! ;)))
    (je sais pas si on va pouvoir croire que je ne t'ai pas payé, mais bon... c'était bien tenté, en tout cas !)

    Béné > parfois, je m'inquiète parce que je vire un peu misanthrope, même. Aïe. Mais c'est souvent parce que je vais avoir mes ragnagnas (on se raccroche à ce qu'on peut, hein ?) ;)
    Arrête, Souchon, aussi ? naaaaaaaannnnn !!!! Tope-là !

    Posté par Katia, 11 avril 2007 à 15:26 | | Répondre
  • Tiens toi qui a des avis tranchés, je suis curieux d'avoir le tien là-dessus :)
    http://www.yannicklejeune.com/2007/04/la_femme_gale_d.html

    Posté par Ylej, 11 avril 2007 à 16:07 | | Répondre
  • Je suis d'accord avec toi, j'espére seulement que tu n'auras pas un jour l'envie de restée seul dans ta ville, ça va etre compliqué. Et je crois que le rapprochement est un instinct naturel et primitif chez l'Homme et la Femme.

    Posté par mickahuéte, 11 avril 2007 à 16:36 | | Répondre
  • Aaaah c'est dingue je me posais la même question dans le bus vide ce matin !
    Et dans le genre, y'a aussi ceux qui se collent contre toi dans les files d'attente, ils pensent peut être que ça va avancer plus vite si on ne forme tous qu'un ?!

    Posté par éliiiiiiiise, 11 avril 2007 à 17:19 | | Répondre
  • =)

    AAAAAh, le retour de la râleuse! Comme j'aime ces gens qui grognent pour moi, ça me soulage (étrangement?). Pour de vrai, c'est apreil pour tous, nous sommes d'affreux égoïstes qui voulons la planète pour nous seuls. Et tant pis pour les autres, na!

    Posté par clo, 11 avril 2007 à 19:42 | | Répondre
  • y a des périodes comme ça où je buterais n'importe qui. Comeme ça, juste parce qu'il/elle existe. On est des dangereuses. Et je propos la création d'un club : les killeuses. C'est dit.

    Posté par La môme, 11 avril 2007 à 19:48 | | Répondre
  • ah là là les minettes qui se ruent sur les portants chercher ce que je suis en train d'essayer! j'ai envie de leur crever les yeux à celles là !

    Posté par marie_caroline, 11 avril 2007 à 20:00 | | Répondre
  • Je déteste la foule...

    La vraie : celle qui hurle "mort à la Princesse de Lamballe" et le fait... Alors les autres, je les supporte comme je peux. Et la conne qui vient se scotcher derrière moi à la caisse alors qu'une caisse est vide, ce sera son problème si je prends mon temps.
    Les transports en commun je pratique très peu et j'ignore superbement le plus pressé que tout le monde en voiture le matin qui risque sa vie et celle des autres en doublant n'importe comment.
    Quant à celle qui palpe les mêmes vêtements que toi, elle a dû trouver que tu avais du goût...

    Posté par Calpurnia, 11 avril 2007 à 20:06 | | Répondre
  • Je hais le métro

    Pourquoi dans le métro, c'est toujours la meuf qui pue (au choix) Flower, Angel, Lolita Lempicka, Hot Couture etc... qui se colle à côté de moi. J'avoue que j'ai plusieurs fois changé de place (voire de wagon) quand ça m'arrivait. Avant je me disais "bon, elle va descendre à la prochaine station..." mais ça arrive jamais. Du coup, je ne prends plus le risque d'avoir envie de vomir à côté de ma voisine.
    Et je parle pas des mecs qui puent (au choix) l'alcool, la crasse, la transpiration... (quoi que ça aussi c'est valable pour les filles)

    Posté par Myrtille, 11 avril 2007 à 20:14 | | Répondre
  • moi je suis vendeuse en cosmétique te y'a deofis ou j'ai envie de dire chers clients foytez moi al paixxxxxxxxxx!!

    Posté par Angely, 11 avril 2007 à 20:20 | | Répondre
  • victime de son propre succès... merde, c'est vraiment pas d'bol !! ;-) mais nan... c'est sûrement passkeu :

    1. Les gens ont aussi le droit d'avoir des psychoses genre "si je me mets à côté de la jolie poulette là-bas, le pervers qui me suit depuis tout à l'heure la trouvera sûrement plus jolie..." c'est plutôt un compliment même si en même temps elle fait dans l'égoïsme, la meurtrière... un coup d'boule !

    2. La ginette qui vient de coller son caddie au tien alors que la caisse d'à côté est vide... ben là, vraiment, j'vois pas... !! Mais si ça t'arrive souvent, changes de quartier. Ca craint !!! :-D

    3. La poulette qui te suit comme ton ombre dans un magasin, ben c'est p't-être aussi passk'elle adooooooooooore ton genre ! kelle rêve de te ressembler... pfff ! Ouaip... à moins qu'elle ait les mêmes goûts de ch... oups ! pardon... anhaaaaannnn...

    Bon allez, j'arrête mes conneries. Je te comprends si tu savais... tout ça s'est arrêté le jour où j'ai changé de vie. J'ai moins d'fric mais alors je prends mon pied chaque seconde. Du coup, j'adoooooore prendre le métro (une fois l'an...), quand y a du monde au super-marquette, je pense à la chance que j'ai que ce soit pour moi une exception et pour le magasin de fringues ben... là ch'sais pâ... C p't-être moi ka des goûts de ch... ;-)

    Posté par k-rol, 11 avril 2007 à 22:37 | | Répondre
  • C'est surtout dans le bus et les transports en commun que je ressens la même chose, parce qu'en plus j'ai jamais de chance c'est soit un poivrot, soit une ginette parfumée avec des litres de patchouli soit un colleur obsédé qui vient se coller à moi durant le trajet (j'ai horreur de ça!!) et avec mon bol il descend au même arrêt que moi! Grrr :)

    Posté par Aude, 12 avril 2007 à 10:25 | | Répondre
  • Ca faisait un petit moment que je ne t'avais pas vu râler !
    La foule, j'aime bien tant que je ne suis pas fatigué, après ca me saoule

    Posté par greg, 12 avril 2007 à 10:57 | | Répondre
  • Salut Katia, non, non tu n'es pas une "une sale conne prétentieuse et égocentrique à tendance parano-névrotique" je te rassure. Moi aussi j'ai des envies de meurtre parfois surtout quand je suis au guichet à la banque et un con ou conne se colle à moi (genre à côté: "c'est bon tu veux mon code pin de ma visa peut-être???"). Et je ne supporte pas les transports publics, je préfère marcher des Km ou payer un taxi (parce que je suis super paresseuse). Donc bref tu es normale!

    Posté par Vicky, 12 avril 2007 à 12:49 | | Répondre
  • Yannick > Bien vu ton post : les pubs étrangères sont excellentes, mais de là à voir ça un jour en France... En revanche, j'adhère plus que moyennement à Triomph, même si comme tu le dis, le fait pour une marque de rebondir humoristiquement sur l'actualité est plutôt bien joué. Là, c'est plutôt limite, à l'inverse d'Ikea, plus sobre et du coup, moins sujet à controverse !

    mikahuète > nan, pas toute seule, faut pas déconner... juste un peu moins "scotchée" à tout le monde, c'est tout.

    Eliiiiise > ah oui, dans les files d'attente, c'est limite si on ne te colle pas les fesses dans l'objectif de te faire aller plus vite ! Et puis j'ai pas besoin que mon voisin de derrière sache que je prends un billet de train pour Caen ou Toulouse à telle date, merde !

    Clo > tu me rassures un peu. Je me dis que finalement, je ne fais que dire à haute voix et en très exagéré ce que beaucoup de gens pensent tout bas...

    la môme > tu t'occupes des cartes de membres ? ;) Avec le dessin d'un flingue dessus, ok ?

    marie-caroline > ah, merci ! Sont pénibles, nan, ces greluches sans aucune créativité personnelle !!!;)

    calpurnia > la foule, ça me tape rapidos sur les nerfs, ça me rend agressive et méchante. Je crois que j'ai un peu peur des effets pervers qu'elle peut donner, en fait...

    Myrtille > ah oui, la cocotte qui empeste le parfum parce qu'elle est tombée dans sa bouteille d'eau de toilette, ça me fout la nausée aussi !

    Angely > je comprends ! Je suis pareille certains jours avec mes clients au téléphone : foutez-moi la paix, laissez-moi lire les blogs et glander sur internet !

    k-rol > merde, tu crois que c'est pour copier mon goût de chiottes ? rhhhooooo...

    aude > ce qui me fait rire, du coup, c'est le "favorisez les transports en commun" des mouvements écolo. Moi, je suis d'accord à 100 %, mais en même temps, 1- faudrait tenter de les rendre légèrement plus agréable, voire d'en mettre un peu plus aux heures de pointes, et 2- c'est généralement ceux qui donnent cet argument qui roulent en bagnole avec chauffeur. pfff...

    greg > oui, c'est un peu ça : flaner dans la foule, c'est plutôt agréable, mais dès qu'on est crevé et qu'on a envie de speeder, ça devient super pénible de slalommer entre les escargots...

    Vicky > ah ouais, la banque, je l'avais oubliée, celle-là ! Certains ne connaissent définitivement pas le sens de la discretion et de l'espace vital...

    Posté par Katia, 12 avril 2007 à 14:20 | | Répondre
  • Ce billet est génial, je m'y retrouve complétement ! Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai la sensation d'être un "aimant à cons"... L'autre jour, je vais au match de foot avec mon pote, 33600 personnes dans le stade : pas de bol, il y a un gros lourdingue qui beugle comme un dégénéré, et paf ! Il est pour moi ! Juste le siège au-dessus pour que je l'entende bien débiter ses conn.... Il y a des jours comme ça où l'on se sent persécuté. ;-)

    Posté par Laurent, 13 avril 2007 à 07:22 | | Répondre
  • Ceux qui m'énervent un max, c'est ceux qui, au ciné, viennent s'asseoir à côté de toi, sur le siège où tu avais installé ton manteau, ton sac et tout ton bazar (puisque forcément tu viens de faire du shopping); alors qu'il y a plein de places vides partout dans la salle.
    Si en plus (pendant que tu sues silencieusement sous ton manteau roulé en boule sur tes genoux), le voisin (que t'as déjà envie d'égorger) se met à tousser, ou renifler, ou s'amuse à verifier toute les 10 secondes q'il n'a pas reçu un message sur son portable (t'aveuglant au passage avec la lumière de son écran) .... comment dire ?

    Posté par proff, 13 avril 2007 à 10:42 | | Répondre
  • Sinon, c'est quoi la marque de votre gel douche ? Parce que franchement, j'adooooooooooore ... Nan, pas les "souchis", votre déo ... hein ?! ... je dégage ? Non mais hey ! ... Arrêtez de me frapper avec vot'journal !!! Ca va pas la tête ?!

    (...)

    :)

    Posté par Le mec à côté .., 13 avril 2007 à 14:34 | | Répondre
  • Le coup du strapondtin, c'est tellement vrai ! Je me demande moi aussi à chaque fois pourquoi les gens ont besoin de se coller... Ton billet me rappelle la queue de la cantine quand les autres gamins te collent et te poussent comme si ca allait accèlerer le mouvemenr !

    Posté par Juliette, 13 avril 2007 à 16:15 | | Répondre
  • A l'inverse

    C'est le jour où tu as tout ton temps que TOUTES les caisses sont libres, le jour où t'as trop la patate que tu te retrouves seule dans ton wagon avec la banane derrière les oreilles...
    Pour Zara et autres boutiques, c'est pas moi qu'on pisterait, je n'ai absolument aucun talent dans la fashion attitude !Alors je m'inspire, oui, mais des copines !

    Posté par Dom, 13 avril 2007 à 17:29 | | Répondre
  • On se sent plus léger après ce genre de coup de gueule... Vive la blogosphère!

    Posté par Le JBD, 15 avril 2007 à 01:42 | | Répondre
  • Laurent > hi hi, "aimant à cons" ! Là, t'es rude ! (même si parfois, j'avoue...)

    Proff > ah putain, exactement. TOUTE la salle vide, et c'est juste à côté de toi qu'on veut s'installer. Ou parfois aussi, juste DEVANT, pile là, rien que pour te cacher les sous-titres ! grrrrr !

    Le mec à côté > putain, mais ouiiiiii, c'était toiiiiii !!!!!!!!!!!! j'ai mis du temps mais maintenant, je te reconnais !!!!!! sale glue, va !!!!! :)))))

    Juliette > ah oui, la cantine... ou toute file d'attente massive en générale. L'entrée dans une salle de concert par exemple : comme si la bousculade générale allait faire avancer les choses plus vite, comme tu dis...

    Dom > t'as raison... C'est moi ou on n'est jamais contente de notre sort ???!!

    Le JBD > plus léger, je sais pas... mais je m'en fous, ça fait du bien !

    Posté par Katia, 16 avril 2007 à 11:02 | | Répondre
Nouveau commentaire