Gin Fizz

Bulles de vie...

Non au quotidien quotidien !

27 octobre 2010

quotidienArticle sponsorisé

Si le concept de la routine "métro-boulot-dodo" vous fait fuir au plus haut point...
Si vous trouvez vous aussi que le train-train quotidien ne mérite que les rails de votre indifférence...
Si pour vous, le ronron, ce n'est bon que pour votre chat (et encore, il préfère Whiskas)...
Adoptez sans plus tarder le manifesto Non au Quotidien Quotidien !

Une pincée de créativité, une touche d'excentricité, un soupçon de fantaisie, et voilà un quotidien plus joli et moins gris !
Huit premières pistes pour enjoliver le quotidien et le rendre plus wiiiiizzzzzz :

1. Retomber en enfance et faire un repas "no vaisselle" : interdiction d'utiliser des couverts, on ne se sert que de ses doigts pour manger !
2. Utiliser les gommes du bureau pour faire des tampons-encreurs, et tamponner des petits motifs rigolos sur les post-it des collègues.
3. Se la jouer Punky Brewster, et sortir avec une Converse rouge, et une grise. Ou une bleue et une verte, hein !
4. Acheter un ticket de jeu à gratter. Ne pas le gratter tout de suite. Finir par l'oublier. Le retrouver au bout de cinq jours. Gagner 2 euros. Recommencer.
5. Se faire appeler par un autre prénom que le notre pendant une journée entière. (Si possible, un prénom qui nous plait).
6. Ecrire toute une lettre de la main gauche, si on est droitier (et inversement). Réussir à la faire lire à son voisin.
7. Prendre un petit déjeuner à l'heure du dîner. Pourquoi les tartines seraient uniquement réservées aux heures matinales ?
8. Porter une perruque pendant 24h, et comptabiliser le nombre de gens qui le remarquent, vraiment. Etre étonné(e), en fin de compte.

A votre tour ! Postez ici et/ou sur la page Facebook du Manifesto vos petites astuces pour un quotidien moins quotidien.

Et participez à la première e-flash mob qui réunira tous les fiers représentants du nouveau mouvement des Joyeux Lurons du Quotidien Plus si Quotidien !

Restez connectés, le meilleur reste à venir...

 

Posté par Katia_ à 12:22 - Sponsoring et Concours - Commentaires [9]

Instantané #2

25 octobre 2010

Ce week-end, c'était jour de grand tri de saison dans ma penderie. Au programme : descente à la cave, repêchage des housses de vêtements d'hiver pliés (ahem) sous vide, et grand chambardement pour échanger l'armoire d'été contre l'armoire d'hiver.
Je déteste dire bye bye à mes petites robes aux couleurs acidulées, pour récupérer à la place des gros gilets épais et des manteaux tout rabougris d'avoir passé les six derniers mois entassés sous vide. Sans compter que l'armoire, elle, garde la même taille... et que j'ai l'impression d'avoir juste quatre fois moins de place.

Photo immortalisée à mi-chemin de mon parcours du combattant, avec déjà les vêtements d'été repliés et rangés... et les quelques piles de pulls d'hiver encore à classer et à organiser. Mmm, j'adore ma vie.

tri_Pola_20101024214536

(Au milieu du capharnaüm, un chat guette sa soeur Anne par la fenêtre... Ca, c'était APRES m'avoir bien tapé sur les nerfs en se jetant à quatre pattes toutes griffes dehors sur les pulls en cachemires, et en se roulant en boule sur les écharpes en mohair...)

Alleeeeezzzzz, ouuaaaaaiiisssss, la semaine prochaine, je m'occupe du tri des chaussures. Super !

Victime de la mode, tel est mon nom de code

18 octobre 2010

cintresDepuis quelques semaines, il se passe des trucs étranges dans ma penderie. Des fringues vont et viennent, apparaissent, puis disparaissent, pour réapparaitre à nouveau quelques jours plus tard. Dans un autre coloris, ou une autre taille, la plupart du temps. Certaines autres font une apparition fulgurante, juste le temps de dire bonjour aux copines, et pfuiiiittt, s'en vont pour ne jamais plus revenir. "Esprit (de la mode), es-tu là ? " demanderont certains. Car qui donc s'amuserait de la sorte à faire la bamboula au beau milieu des cintres et des boîtes à chaussures, hein ?

Oui, alors, ne vous tracassez pas trop longtemps à chercher des explications irrationnelles, va. Il se passe tout simplement que je suis encore barrée dans l'une de mes périodes bi-annuelles de boulimie fringuesque doublée d'un sens critique aigu affuté sitôt rentrée à la maison.
En gros, pour vous la faire courte, je parcours les magasins et le Net à la recherche de trucs in-dis-pen-sables (il va de soi). J'achète parfois (ok, souvent) sans essayer, par manque de temps, manque d'envie-là-tout-de-suite, manque du-bon-collant-pour-juger-cette-robe, manque du bon-degré-d'épilation-pour-oser-sortir-de-la-cabine.

Une fois chez moi, pas forcément le soir même, parfois deux, trois, huiiiiiiiit jours après mon shopping, je me lance dans mes essayages. Neuf fois sur dix, vous pouvez parier que la jolie silhouette que j'avais imaginée dans la boutique avec ce nouveau truc que j'étais en train de m'acheter, hé ben makache ! Systématiquement un aspect qui cloche, et fout en l'air mon tableau de la parfaite modeuse qui connait sa morphologie et sa penderie sur le bout des doigts.
Soit ça baille tellement à la taille qu'on y voit jusqu'à la marque de ma culotte, soit c'est tellement serré sur les cuisses qu'on me rebaptise Boudina, soit la couleur n'est pas si "rouge coquelicot" que ça en avait l'air dans le magasin (mmm, tu m'étonnes, en même temps, sous les néons Zaraesques...).

Nous en arrivons ainsi au déroulé suivant, qui suit peu ou prou toujours les mêmes étapes dans le même ordre :
- "Et si j'échangeais pour la taille au dessus, pour un effet loose ?"
- "Je pourrais aussi le prendre en beige, pour aller avec les derbys noirs que je n'ai pas encore mais que je vais me trouver juste après ?"
- Donc repliage de la fringue, enfournage dans le sac de la boutique, accompagnée du ticket de caisse.
- Nouvelle vadrouille en boutique pour échange standard.
- "Ah non, désolés, mademoiselle, ce modèle est sold-out, vous ne le trouverez plus".
- Crise d'hystérie intérieure. Roulage par terre mental.
- Foncage ventre à terre dans deux ou trois autres boutiques de l'enseigne, la boule au ventre et la sueur aux aisselles.
- "Yes, je le tiens !" (cheveux hirsutes et mine rougeaude)
- Retour maison, épuisée mais heureuse (enfin, il me semble)
- Nouvel essayage de la fringue quelques jours plus tard.
- "Moui... finalement, c'était pas si mal en gris foncé, j'aurais pas du le rendre".
- "Et en plus, en cette taille, il me fait un cul de génisse".

... Je suis tarée, putain. Je suis tarée, en fait. C'est ça, hein ? Je suis folle. Mon psy-que-je-n'ai-pas aurait sans doute pas mal de choses à dire sur ce petit travers qui me caractérise (mon Chéri aussi, d'ailleurs), mais je crois qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer, et que se l'avouer à soi-même, c'est déjà faire preuve d'(un peu de) prise de conscience. Non ?

PS : Je vous rassure, mon compte en banque se porte bien aussi. Il voit passer pas mal d'opérations bancaires, un coup négatives, un coup positives, car au final, je finis souvent par être raisonnable et rendre en boutique les craquages qui auraient causé ma ruine autrement.

Posté par Katia_ à 10:22 - C'est grave docteur ? - Commentaires [15]

Ô rides, ô désespoir ? (Concours Garnier Bio Active Inside)

15 octobre 2010

ridesArticle sponsorisé

Ce n'est un secret pour personne : passé l'âge de #&*# ans (hein ?Je n'ai pas bien compris ? Combien ?) (T'occupes !), les premiers signes de l'âge attaquent sournoisement les façades latérales est et ouest du visage pour y creuser leurs premiers sillons. En gros, lâchons le (gros) mot : les rides débarquent. Diantre ! Et j'ai beau y faire tout ce que je peux, je n'échappe pas à la règle (autant vous le dire direct, le pot de vin à Dame nature, ça ne fonctionne pas. Du tout).

En revanche, on peut toujours lui filer un petit coup de pouce pour ralentir ses grandes manœuvres, et faire en sorte que les choses se passent le mieux possible, non ? Si ! C'est ce que propose la nouvelle gamme née des laboratoires Garnier, baptisée Garnier BIO Active, une collection de six soins et démaquillants formulés à l'aloe vera et à la criste marine.

Gamme_Garnier_Bio_Active

Voilà maintenant plus de quinze jours que j'utilise ces produits (avec un énorme focus sur les 2 anti-rides, forcément !), et je n'en suis pas mécontente du tout :

- le démaquillant démaquille bien, pour peu qu'on n'y soit pas allé à la truelle sur le fond de teint (auquel cas, je crains, hélas, qu'il ne soit pas suffisant), et ne sent absolument RIEN, ce qui déconcerte au premier abord, mais ne me déplait finalement pas.
- l'hydratant peaux normales à mixtes est parfait : odeur impec, sensation non grasse, pénètre vite.
- l'anti rides visage laisse la peau douce et ne m'a provoqué aucune réaction négative, à une saison où ma peau est habituellement assez capricieuse. Bon point, donc. Niveau rides, je n'ai pas (encore ?) perdu dix ans, donc difficile de juger, mais je continue mon test avec ferveur pour juger sur la durée. Seul bémol : l'odeur, à laquelle je n'accroche pas du tout.
- L'anti rides yeux : Un poil trop liquide pour moi, qui préfère les douces textures bien crémeuses à masser sur le contour des yeux. Mais le produit pénètre ultra vite, et ne laisse aucune trace grasse. Là encore, difficile de juger sur le "moins 10 ans d'âge", mais j'y travaille !

Bilan général : Ce n'est pas le coup de bluff absolu, mais une très jolie découverte, que j'ai envie de continuer à tester sur la longueur, pour voir...

Et vous ? Ca vous donne envie ? Parce que si c'est le cas, j'ai de quoi faire une heureuse parmi vous, les filles ! Je peux vous faire gagner une gamme complète (les 6 produits, donc) afin que vous vous fassiez votre propre opinion. Alors, tentées ?

Gamme_1

Gamme_2

Pour participer, very easy. Répondez dans les commentaires à la question suivante, archi-simple : Parmi les différents chapitres de mon "Petit Guide à l'usage des garçons qui ne comprennent pas bien les filles", quel est celui qui a récolté le plus de commentaires ?
Facile, non ? Indice : Cherchez dans les archives ;-)

Vous avez jusqu'à mercredi 20 octobre à minuit, annonce de la gagnante dans les 3 jours suivants. Bonne chance à toutes !

Gamme Garnier Bio Active. Produits entre 3,80 € et 9,50 €, en grande surface.

EDIT : LE CONCOURS EST CLOS. Merci pour toutes vos participations, résultat annoncé très prochainement ;-)


Tadaaaaaammmmmm. Ladies and ladies, the winneuse is... Pocahontas ! (c'est rigolo le hasard, je portais mes Minnetonkas aujourd'hui !). Miss, contacte-moi vite pour me donner tes coordonnées, que je t'envoie ton joli lot Garnier ! ;-)

Merci à toutes (tous ?) pour vos nombreuses participations, je vois que les concours marchent toujours, même s'ils demandent du temps et de l'organisation. Alors... bientôt un autre ? Qui sait ? .... (roulements de tambours...)

 

 

Facebook

Twitter

Wikio

Instantané #1

11 octobre 2010

Quand je me tue à vous répéter que Paris peut être une ville pleine d'embûches et que le danger peut survenir à tout moment ! ...

Rue_Pola_20101010194719



(Nouvelle mini-mini rubrique inaugurée aujourd'hui, sous forme de pola, qui restitue une photo marrante, un détail insolite, l'humeur du jour, etc. ... Parce que je n'ai pas toujours le temps de poster un article construit et rédigé, mais que je n'aime pas laisser ce blog trop longtemps abandonné).

Bonne semaine tout le monde !